Le pouvoir de l'eau (Kenya)

Suite à une déforestation massive, Nairobi, la capitale du Kenya, souffre d'un manque d'eau récurrent, malgré son climat humide. Comment redonner vie à cette région ? 

Idées d'activités : 

- repérer les mots qui se rapportent au champ lexical de l'eau
- comprendre le rôle des arbres
- donner des exemples d'animaux impactés par la sécheresse

Chaîne d'origine : RTS

Publié le - Modifié le

Liens :

Voix off
Nairobi, la capitale du Kenya souffre d’un manque  d’eau récurent malgré son climat humide. Selon les Nations unies, le Kenya voit son approvisionnement en eau diminuer chaque année de 62 millions de mètres cubes et ceci depuis plus d’une dizaine d’années. La raison de ce manque d’eau malgré les pluies fréquentes est à chercher du côté du Mont Kenya, l’un des principaux bassins versants du pays et surnommé pour cette raison « le château d’eau ». Envolons-nous avec Bob Oguya, un responsable environnemental, afin de comprendre le problème. 
 
Bob R .O. Oguya, responsable environnemental, Serena Resorts/Aga Khan Development Network
C’est l’une des régions qui ont été déboisées. Vous voyez cette zone sans arbre ? C’est ce qui affecte le bassin versant. C’est d’ailleurs ici que nous allons replanter des arbres demain. Ici, vous voyez la zone que nous avons reboisée depuis 2001. 
 
Voix off
Des ONG et des sociétés privées se sont unies pour financer la reforestation. Le Kenya a perdu 98% de sa forêt, aussi les autorités se sont fixées le but d’en reboiser 10% en plantant 50 millions d’arbres. Ceci permettra de rééquilibrer le système hydrologique des bassins versants et de retrouver un approvisionnement suffisant en eau. 
 
Mercy, stagiaire en hôtellerie
La forêt stoppe l’érosion des sols et maintient le cycle des pluies. C’est aussi un habitat pour les animaux. 
 
David Boyer, directeur environnement, Fondation Aga Khan
Les arbres sont essentiels pour le cycle de l’eau. En fait, ils retiennent l’eau de pluie et la transforment en vapeur, ce qui crée de la pluie supplémentaire. Les arbres aident aussi à faire pénétrer l’eau dans le sol et dans les nappes phréatiques. On a ainsi de l’eau potable, une réduction des inondations et des terres propices aux cultures pour les populations locales. 
 
Voix off
Dans les zones déjà reboisées, on peut constater les bénéfices de cette reforestation massive. 
 
Bob R .O. Oguyaresponsable environnemental, Serena Resorts/Aga Khan Development Network
Cette rivière avait quasiment disparu. Il n’y avait plus qu’un filet d’eau qui coulait ici. Ces dix dernières années, nous avons replanté la végétation et vu augmenter le niveau de la rivière. Les animaux sauvages et les troupeaux domestiques ont maintenant suffisamment d’eau. 
 
Voix off
Cet élevage de poissons est l’une des preuves flagrantes d’un cycle de l’eau de retour à la normal. Après des années d’inactivité dues au manque d’eau, la production est aujourd’hui à son maximum et alimente en truites les touristes et les habitants du mont Kenya. 

Outils pédagogiques

Contenus complémentaires

Média

Ressource issue de