Voiture ou transports en commun ?

Disponible jusqu'au 04/05/2032 - 23:59Disponible jusqu'au 04/05/2032

La Belgique : en voiture ou en transports en commun ?

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Durée
1:52

Vidéo

ObjectifExpress-Unite4a6-TransportsBelgique-video
Ressources pédagogiques
  • A1
    Adultes

A1 débutant

Voir les fiches

Participer à une discussion sur les moyens de transport.

Adultes
Écouter : Écouter
Regarder : Regarder
Parler : débattre
Grammaire : adjectifs interrogatifs
Vocabulaire : transports
Interculturel : vie quotidienne
Fiche enseignant
Fiche apprenant
Fiche matériel
Contenus complementaires

    En Belgique, 70% de la population se rend au travail en voiture personnelle. Le confort, la facilité ou encore, un réseau de transports en commun peu développé dans certaines régions sont les principales raisons de ce choix. 

    - Modifié le
    04/05/2022
    LIENS :
    Et le Belge n’a apparemment pas abandonné la voiture. 7 personnes sur 10 se rendent en voiture au travail, selon une récente étude d’un secrétariat social, une proportion qui se situe dans la moyenne européenne. Les détails avec Laura Van Lerberghe et Catherine Vanzeveren.
    Voix off   
    La voiture, le moyen de transport préféré des Belges : ils sont 70% (septante pour cent) à l’utiliser pour se rendre au travail, et c’est la voiture personnelle qui prime sur la voiture de société.  
    Première femme interviewée   
    J’habite un petit village et il n’y a pas de moyens de…, il n’y a pas de transports en commun développés. Donc, je suis obligée.  
    Deuxième femme interviewée   
    J’habite à Waterloo et c’est le seul moyen de… pour arriver à mon travail à l’heure.  
    Premier homme interviewé   
    Facilité, confort, musique, chaleur… ça dépend des périodes.  
    Voix off   
    Mais, des différences existent entre les régions : les Flamands et les Wallons utilisent davantage la voiture ; les Bruxellois préfèrent, quant à eux, les transports en commun au même titre que la voiture.  
    François Lombard   
    À Bruxelles, il y a quand même une certaine offre de mobilité qui est proposée. Il y a quand même des gros problèmes d’embouteillages, même s’ils ont été fort diminués. Du fait que beaucoup de personnes font du télétravail, il y a moins de circulation. Mais malgré tout, il y a aussi des problèmes de parking.  
    Voix off   
    Mis à part en Flandre, le vélo n’est pas le moyen de transport favori, mais certains Belges sont ouverts aux alternatives durables.  
    Deuxième homme interviewé   
    Le vélo, bientôt. Voilà ! Je vais acheter un vélo cette semaine.  
    Voix off   
    Un changement qui pourrait s’opérer sous certaines conditions.  
    François Lombard   
    20% (vingt pour cent) de ces utilisateurs de la voiture sont prêts à utiliser les transports en commun, mais à condition que les transports en commun soient plus rapides et plus efficaces.  
    Voix off   
    À l’échelle européenne, les Belges ne sont pas les plus mauvais élèves. Les Français et les Allemands prennent davantage la voiture. À l’inverse, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, elle est peu utilisée, en raison d’un réseau de transports en commun plus développé.