Un autre homme Antoine Léonpaul

Bas les masques : qui êtes-vous au fond de vous ?!
Discuter de l'image que l'on donne en société, exprimer des regrets.
Video Url
No video provider was found to handle the given URL. See the documentation for more information.
Durée
3:35
Artiste : LéonPaul Antoine Paroles : Antoine LéonPaul Musique : Antoine LéonPaul Maison de production : Because Music

Vidéo

PDC-AntoineLeonpaul-UnAutreHomme-Video
Ressources pédagogiques
  • A2
    B1

A2 élémentaire B1 intermédiaire

Voir les fiches
Lire : Lire
Parler : Parler
Phonétique : sons
Vocabulaire : mots familiers / registres de langue
Vocabulaire : description psychologique
Écouter : Écouter
Écrire : Écrire
Fiche pédagogique
Le dégoût de soi, la double personnalité.
Production
Because Music
Album
Un autre homme
Composition
Antoine Léonpaul
- Modifié le
30/09/2019
J’en ai marre d’être un branleur
De me lever à pas d’heure
De faire croire que j’suis chanteur
À des filles dans des bars non fumeurs

J’en ai marre d’être un bluffeur
Un épateur de petites sœurs
Les mêmes chaussures, le même scooter
Barbu, pareil que mes copains branleurs
Moi, je voulais être un skipper
Au minimum super sauveur

Minuit sonne sur mon téléphone pomme
Alors je deviens un autre homme
Ma culpabilité d’un coup s’efface
Et laisse place à la classe, à la classe

J’en ai marre d’être un branleur
De claquer la bise aux serveurs
Une pomme sur mon ordinateur
Au soleil en terrasse super fumeur

J’en ai marre de regarder
Passer les filles, passer ma vie
À travers mon verre fumé noir
Sur mes yeux même en cas de super brouillard
Mes parents me voyaient docteur
Au minimum pompier sapeur

Minuit sonne sur mon téléphone pomme
Alors je deviens un autre homme
Ma culpabilité d’un coup s’efface
Et laisse place à la classe !

Minuit sonne sur mon téléphone pomme,
Ma vie, d’un coup devient énorme !
Quand dans la nuit je danse,
Je ne regrette pas d’avoir choisi la place
Tout ça n’est qu’une farce
J’avoue j’ai choisi cette vie
À l’âge de 15 ans et demi

Minuit sonne sur mon téléphone pomme
Alors je deviens un autre homme, un autre homme
Ma culpabilité d’un coup s’efface
Et laisse place à la classe, à la classe

Minuit sonne sur mon téléphone pomme,
Alors ma vie devient énorme !
Quand dans la nuit je danse,
Je ne regrette pas d’avoir choisi la place
Tout ça n’est qu’une farce, une farce.