Tous les cris les S.O.S. Zaz

Disponible jusqu'au 23/06/2026 - 15:00Disponible jusqu'au 23/06/2026
Un couple se dispute, un enfant s'enfuit.
Lancer un SMS de détresse (A1), jouer un dialogue pour réconforter une personne (B1).
Durée
4:32

Vidéo

PDC-ZAZ-CrisSOS-vidéo
Ressources pédagogiques
  • A1
  • B1

A1 débutant

Voir les fiches
Grammaire : articles définis
Parler : Parler
Regarder : Regarder
Vocabulaire : logement
Écouter : Écouter
Fiche enseignant
Fiche apprenant

B1 intermédiaire

Voir les fiches
Grammaire : verbes
Parler : Parler
Regarder : Regarder
Vocabulaire : sentiments
Écouter : Écouter
Fiche enseignant
Fiche apprenant
Contenus complementaires
    Production
    Capitol / Universal Music
    Album
    Balavoine(s)
    Composition
    Daniel Balavoine
    - Modifié le
    21/11/2016
    Comme un fou va jeter à la mer
    Des bouteilles vides et puis espère
    Qu'on pourra lire à travers
    S.O.S. écrit avec de l'air
    Pour te dire que je me sens seul
    Je dessine à l'encre vide un désert
    Et je cours je me raccroche à la vie
    Je me saoule avec le bruit
    Des corps qui m'entourent
    Comme des lianes nouées de tresses
    Sans comprendre la détresse
    Des mots que j'envoie
    Difficile d'appeler au secours
    Quand tant de drames nous oppressent
    Et les larmes nouées de stress
    Etouffent un peu plus les cris d'amour
    De ceux qui sont dans la faiblesse
    Et dans un dernier espoir disparaissent
    Et je cours je me raccroche
    A la vie je me saoule avec le bruit
    Des corps qui m'entourent
    Comme des lianes nouées de tresses
    Sans comprendre la détresse
    Des mots que j'envoie
    Tous les cris les S.O.S.
    Partent dans les airs dans l'eau
    Laissent une trace dont les écumes font la beauté
    Pris dans leur vaisseau de verre
    Les messages luttent mais les vagues
    Les ramènent en pierres d'étoiles sur les rochers
    Et j'ai ramassé les bouts de verre
    J'ai récolté tous les morceaux
    Tout était clair comme de l'eau
    Contre le passé y'a rien à faire
    Il faudrait changer les héros
    Dans un monde où le plus beau reste à faire Et je cours je me raccroche à la vie
    Je me saoule avec le bruit
    Des corps qui m'entourent
    Comme des lianes nouées de tresses
    Sans comprendre la détresse
    Des mots que j'envoie
    Tous les cris les S.O.S.
    Partent dans les airs dans l'eau
    Laissent une trace dont les écumes font la beauté
    Pris dans leur vaisseau de verre
    Les messages luttent mais les vagues
    Les ramènent en pierres d'étoiles sur les rochers