Timéo : Le rêve interdit Mathias Raumel et Benjamin Maytraud

Disponible jusqu'au 27/10/2026 - 15:00Disponible jusqu'au 27/10/2026
Voler dans les airs, frôler les étoiles... Entrez dans l’univers du cirque accompagné de deux jeunes adolescents avec la Circomédie musicale Timéo. 
Aborder la question du handicap, écrire un poème (A2), raconter son rêve le plus fou (B1).
Durée
3:42

Vidéo

PDC-Timeo-ReveInterdit-video
Ressources pédagogiques
  • A2
  • B1

A2 élémentaire

Voir les fiches
Parler : Parler
Regarder : Regarder
Vocabulaire : loisirs
Écouter : Écouter
Écrire : Écrire
Fiche enseignant
Fiche apprenant

B1 intermédiaire

Voir les fiches
Parler : Parler
Regarder : Regarder
Vocabulaire : loisirs
Écouter : Écouter
Fiche enseignant
Fiche apprenant
Contenus complementaires
    Production
    Universal Music / M6 Music Label
    Album
    Timéo, le spectacle
    Composition
    Jean-Jacques Thibaud et Julien Vallespi
    - Modifié le
    21/11/2016
    Je voudrais voler dans les airs
    Aller de trapèze en trapèze
    Et danser sur un fil de fer
    Frôler les étoiles qui m’apaisent
     
    J’voudrais faire des acrobaties
    Sentir que mon corps a le choix
    Mais il parait que c’est interdit
    Pour un garçon assis comme moi
     
    Refrain :
    Mais moi je dis qu’une vie sans rêve
    C’est comme un arbre sans racines
    Ils me nourrissent, ils sont ma sève
    Les rêves, c’est bien plus
    Les rêves, c’est bien plus qu’on imagine
     
    J’voudrais faire voltiger mon âme
    Devenir le roi du trampoline
    Traverser des cerceaux en flammes
    Sur des chevaux venus de Chine
     
    J’voudrais faire des bonds, des rebonds
    À la bascule coréenne
    On m’dit que c’est d’la science-fiction
    Et qu’il est temps que je comprenne
     
    (Refrain)
     
    Certains ont l’esprit si étroit
    Que mon fauteuil ne passe pas
    Mais je trouverai ma place
    Qu’importe le numéro
    Un jour, j’aurai ma place
    Sous le grand chapiteau
     
    Et moi je dis qu’une vie sans rêve
    C’est comme un arbre sans racines
    Ils me nourrissent, ils sont ma sève
    Les rêves, c’est bien plus
    Les rêves, c’est bien plus qu’on imagine (x2)