Prison dorée Zoufris Maracas

La musique a-t-elle un prix ?
Dénoncer le monopole des labels et des maisons de disque.
Durée
3:55
Artiste : Zoufris Maracas Paroles : Vincent Sanchez Musique : Vincent Sanchez ChapterTwo Records

Vidéo

PDC-ZoufrisMaracas-PrisonDoree-Video
Ressources pédagogiques
  • B1
    B2

B1 intermédiaire B2 avancé

Voir les fiches
Lire : Lire
Parler : Parler
Vocabulaire : Vocabulaire
Vocabulaire : musique
Vocabulaire : monde du travail
Écouter : Écouter
Écrire : Écrire
Fiche pédagogique
La musique, la liberté, les labels.
Production
Chapter Two Records
Album
Zoufris Maracas
Composition
Vincent Sanchez
- Modifié le
21/11/2016
Moi faire musique comme liberté
Moi construire musique pour liberté
Mais si musique prison dorée
Moi préférer tout arrêter

Moi faire musique dans la misère
Et dans le rhum et dans la bière
Y faillit y laisser la santé

Toi maintenant tout vouloir acheter
Pour moi faire sèche dans tes cités

Pour moi musique toujours raison
Musique toujours donner maison
Musique toujours donner manger

Mais toi musique qu'est-ce qu'elle te fait ?
Et toi musique qu'est-ce que t'en fait ?

Moi faire musique comme liberté
Construire musique pour liberté
Pour faire le tour de la terre

Et dans le rhum et dans la bière
Quitte à y laisser la santé
Pour faire rigoler mes frères
Pour faire respirer mes frères
Pour faire libérer mes frères

Et ta musique prison dorée
Tu sais où tu peux t’la carrer

Pour moi musique est comme l'amour
Il faudrait faire ça tous les jours
Et puis surtout recommencer

Pour moi musique n'a pas de prix
Musique connecte les esprits
Musique pimente l'existence

Et ta musique prison dorée
Depuis le temps que t'as pas rêvé
Toutes tes idées deviennent rances

Moi pas de temps à perdre avec toi
Pas avoir la vie sous contrat
Moi continuer à faire la fête
Pas avoir patron sur la tête

Et le chemin vagabonder
Sais pas quelle fille on va danser
Musique toujours recommencer

Moi faire musique comme liberté
Moi construire musique pour liberté
Moi aimer musique comme liberté
Moi vivre musique comme liberté