Portrait d'une femme coach en Égypte

À quand la fin des discriminations de genre dans le sport ?
Voix off
Qui sait si, à chaque mouvement montré à ses joueurs ou à chaque conseil qu’elle leur donne, Faiza Heidar repense à cette petite fille de 10 ans qui, en 1994, cassait les codes de l’époque pour jouer au football au milieu des garçons ?
Faiza Heidar, coach de Ideal Goldi à Gizeh
Au début c’était très difficile, parce que les garçons n’ont pas l’habitude d’avoir une femme comme coach. Naturellement, il y a eu quelques moqueries, certains n’étaient pas réceptifs. Ils pensent que, parce qu’une femme les entraîne, ils ne doivent pas être sérieux, mais lorsqu’ils réalisent qu’ils peuvent apprendre des choses qui leur permettront de se développer, alors ils deviennent réceptifs.
Voix off
Après une brillante carrière en équipe nationale féminine pendant dix années, Faiza Heidar est aujourd’hui la première femme à la tête d’une équipe masculine en Égypte, l’Ideal Goldi, club de quatrième division. Faiza est aussi la première du pays, femmes et hommes confondus, à obtenir un diplôme de coach, décerné par la prestigieuse fédération anglaise.
Abdelrahman Essam, joueur Ideal Goldi à Gizeh
C’est une expérience particulière, nouvelle et unique en son genre. Faiza est un sacré personnage. On ne voit pas de différence entre entraîneur masculin ou une femme coach, avec elle nous apprenons énormément.
Voix off
Dans un pays le football est presque uniquement masculin, Faiza Heidar est désormais un facteur d’espoir pour les femmes qui rêvent d’imiter sa trajectoire. La jeune coach veut effacer les stéréotypes.
Faiza Heidar, coach de Ideal Goldi à Gizeh
Les traditions et les principes dans une société masculine avec leur lot d’intimidations sont tenaces. Mais en quoi un entraîneur masculin serait-il plus important qu’une femme coach ? Je ne vois pas de différence entre les deux, c’est comme être blanc, noir, chrétien, musulman…
Voix off
Pour Faiza, être à la tête d’une équipe masculine n’est qu’une étape. Elle sait que son prochain défi sera le plus dur : faire en sorte que le football égyptien ne voit plus en elle une femme entraîneur, mais un coach, tout simplement.

Star du football féminin en Égypte et ancienne capitaine de l'équipe nationale, Faiza Heidar est devenue la première femme nommée à la tête d'une équipe masculine : l'Ideal Goldi, à Gizeh.

Publié le - Modifié le

Liens :

Pour les apprenants

L'émission


Ressources pédagogiques

A2AdultesB1AdultesB2Adultes

A2 élémentaire (Adultes)Faire le portrait d’une sportive professionnelle.Voir les fiches

  • Parler : décrire
  • Regarder
  • Vocabulaire : sport
  • Vocabulaire : monde du travail
  • Écouter
  • Écrire : (auto)portrait
  • Parler : donner son opinion
  • Regarder
  • Vocabulaire : langue
  • Vocabulaire : sport
  • Écouter
  • Parler : émettre des hypothèses
  • Regarder
  • Vocabulaire : langue
  • Écouter
  • Écrire : internet
  • Écrire : prise de notes

Contenus complémentaires

Média

Fiches pédagogiques réalisées par : Laurence Rogy (CAVILAM - Alliance Française) - -

SUR LE MÊME THÈME