Negresco, le palace musée

Poussez les portes du Negresco et entrez dans cet hôtel mythique.  

Voix off

Sur la promenade des Anglais, face à la baie des Anges, le plus célèbre des hôtels, avec sa façade Belle Époque et sa coupole : le mythique Negresco. Un joyau mondialement connu qui fête cette année ses 106 ans. Mais aujourd’hui, les drapeaux sont en berne. Jeanne Augier, propriétaire du palace, est morte à l’âge de 95 ans. La fin d’une époque. L’histoire du Negresco commence en 1913 avec Henri Negresco, un émigré roumain. Toute l’aristocratie européenne se presse alors à l’inauguration de l’hôtel. Un an plus tard, la Première Guerre mondiale éclate et le bâtiment est transformé en hôpital. Dans les années 1950, l’hôtel est racheté par les parents de Jeanne Augier, qui va le métamorphoser. 
Voix d’archive
La directrice de ce palace, nouveau style, Mme Augier, qui n’est pas hôtelière de profession, a le goût du beau meuble, de l’histoire de France et, sans contredit, elle possède avec l’amour du grand siècle celui du risque. 
Voix off
Fascinée par Versailles, Jeanne Augier impose son style. Elle repeint les murs, change les tentures, décore les chambres. Elle crée même les uniformes du personnel. 
Jeanne Augier, propriétaire du Negresco
C’est d’ailleurs sur la demande, si je peux dire, la correspondance de nos clients américains lorsque nous avons pris l’hôtel. Ils ont surtout supplié de ne pas moderniser cette maison. Et ce sont eux qui m’ont permis dans le fond, moi qui suis très éprise du 18e, d’avoir cette idée et d’essayer de la réaliser, de créer de cette maison, une maison typiquement française. 
Virgine Lafon, gouvernante générale du Negresco 
Nous sommes dans la chambre Empire, une des chambres préférées de Mme Augier.
Voix off
Voilà la suite impériale, imaginée par Jeanne Augier. Tout le mobilier est d’époque, comme ce lit en bois d’acajou.
Virgine Lafon, gouvernante générale du Negresco 
Une chambre, un style, une époque. C’est très important, elle y tenait énormément. C’était sa signature. 
Voix off
Sa signature, on la retrouve partout dans l’hôtel. Derrière les portes des 125 chambres, on découvre les grandes périodes de l’histoire, de Louis XIII à nos jours. Pour faire vivre ces cinq siècles, le Negresco dispose même de son propre atelier d’art. Alberic Lieron est tapissier, il a imaginé une nouvelle tête de lit pour une des suites de l’hôtel.  
Alberic Lieron, tapissier
Avec la soie et puis les fils métalliques, toutes les ombres vont bien ressortir. Le but, ici, c’est vrai, c’est quand les gens ils arrivent, quand ils rentrent dans une chambre, et bien qu’ils soient surpris, en fait, qu’ils aient un côté vraiment « wow ».
Voix off
Un établissement unique au monde aussi pour le nombre impressionnant de ses œuvres d’art, plus de 6 000. Un hôtel musée qui abrite des tableaux et des sculptures exceptionnels. De quoi attirer les stars du monde entier, comme Michael Jackson en tournée à Nice ou Alain Delon et Mireille Darc pour le film Les Seins de glace. Aujourd’hui, le Negresco fait toujours figure d’exception. C’est le dernier palace familial de l’Hexagone resté français. Mais avec la mort de Jeanne Augier, l’avenir de l’hôtel est-il assuré ?
Pierre Bord, directeur général du Negresco
Depuis que je suis là, j’ai essuyé bien des tempêtes à ce sujet, mais les volontés de Madame sont claires et nettes, et seront respectées. L’hôtel Negresco n’est surtout pas à vendre. Bien sûr que non ! Et ne sera pas vendu.
Voix off
En l’absence de descendants, dotée d’un patrimoine estimé entre 300 et 400 millions d’euros, sa succession fait l’objet de nombreuses convoitises. Mais Jeanne Augier avait tout prévu : un fonds de dotation a été créé pour protéger son hôtel. Sur la promenade des Anglais, face à la baie des Anges, le Negresco serait-il immortel ?
_________________
Vocabulaire à retrouver dans l’application 7 jours sur la planète : descendant, drapeau, émigré, époque, établissement, façade, film, histoire, inauguration, musée, patrimoine, période, sculpture, siècle, signature, style, tableau, tempête.
 
 

À Nice, sur la promenade des Anglais, le Negresco expose sa façade Belle Époque et sa coupole. À l'intérieur, il offre une riche collection riche d'œuvres d'art. Ce lieu mythique est le dernier palace familial de l'Hexagone resté français. Mais avec le décès de sa propriétaire, l'avenir de l'hôtel est-il assuré ?

Chaîne d'origine : France 2

Publié le - Modifié le

Liens :


Ressources pédagogiques

A2AdultesB1AdultesB2Adultes

A2 élémentaire (Adultes)Faire le portrait d’un client d’hôtel de luxe.Voir les fiches

  • Culture(s)
  • Grammaire : déterminants possessifs
  • Parler
  • Regarder
  • Écouter
  • Culture(s)
  • Grammaire
  • Regarder
  • Écouter
  • Écrire
  • Culture(s)
  • Parler : faire une présentation, un exposé
  • Regarder
  • Vocabulaire : langue
  • Écouter

Contenus complémentaires

Média

Fiches pédagogiques réalisées par : Soizic Ramananjohary (CAVILAM - Alliance française, Vichy) - -