Moko, enfant du monde : le rideau d'écume

Disponible jusqu'au 31/12/2024 - 23:59Disponible jusqu'au 31/12/2024

Moko et Totémie sont sur un radeau. Une surprise les attend … Est-ce le bout du monde ?

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Durée
3:00

Vidéo

Jeunesse-Moko-Rideau-Ecume-video
Ressources pédagogiques
  • A1
    6-8 ans

A1 débutant

Voir les fiches

Marquer le rythme syllabique dans une phrase.

6-8 ans
Écouter : Écouter
Regarder : Regarder
Éducation musicale : Éducation musicale
Phonétique : intonation, rythme et accentuation
Phonétique : liaison, enchainements et élision
Vocabulaire : fleurs / arbres
Grammaire : interrogation
Jouer : Jouer
Fiche enseignant
Fiche apprenant
Fiche matériel
Contenus complementaires

    Moko est un jeune aventurier d'une curiosité infinie et d'une imagination débordante. Son grand défi : découvrir le bout du monde ! Moko pourra t-il sauver son amie Totémie de cette impressionnante chute d'eau ? 

    Chaîne d'origine
    TV5MONDE
    - Modifié le
    06/10/2021
    Le narrateur
    Dans la fraîcheur de l'aube, Moko et Totémie quittaient la grande plaine. Au fil de leur marche, le paysage changeait de nouveau, faisant surgir tour à tour rochers, collines, forêts et rivières.  
    Totémie
    Nous approchons peut-être du bout du monde ! dit Totémie.  
    Le narrateur
    C'est alors qu’ils atteignirent le rivage d’un fleuve si large et si beau qu'ils décidèrent de l’explorer. Moko et Totémie construisirent un radeau. Ils embarquèrent puis se laissèrent aller au gré d’un vent doux et d’un courant calme. Soudain, le courant devint plus fort, un grondement se fit entendre et le radeau accéléra de plus en plus vite. La peur envahit Moko et Totémie.  
    Moko
    La rivière nous emporte ! Elle doit avoir quelque chose à nous montrer. Agrippons-nous à la branche d’un grand arbre !  
    Le narrateur
    Ils saisirent une branche au-dessus du courant. Ils s'accrochèrent aussi vite qu'ils le purent. Il était temps ! Le radeau fut emporté au cœur d’une cascade gigantesque. Un immense rideau d’écume emportait le fleuve dans un fracas infernal, comme s’il avait atteint le bout de la terre. Le spectacle était si beau pour les yeux de Moko et de Totémie qu’ils en oublièrent leur peur.  
    Moko
    C'est sûr, nous voyons le bout du monde ! criait Moko.