Module 6 - Soutenir l’attention des enfants

Disponible jusqu'au 12/04/2034 - 23:59Disponible jusqu'au 12/04/2034

Quelles techniques mettre en place pour optimiser l'énergie des enfants tout au long d'un cours ?

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Durée
10:09

Vidéo

EnClasse-Tunisie-Enfants-video
Ressources pédagogiques
AUTOFORMATION
FORMATION

    Ilhem enseigne le français à des enfants de 8 ans à l'école primaire Habib Thameur, en Tunisie. Elle nous donne ses astuces pour capter l'attention de ses élèves et optimiser leur apprentissage de la langue. Elle utilise la ressource pédagogique « La souris et le chacal » pour animer son cours.

    Chaîne d'origine
    TV5MONDE
    - Modifié le
    16/04/2024
    Voix off
    Ilhem est enseignante à l'école primaire Habib Thameur dans un village près du Kef, en Tunisie. Ses élèves, âgés de huit ans, sont en troisième année de primaire. En parallèle de leur apprentissage de l'arabe, qui est la langue de scolarisation, ils suivent huit heures de cours par semaine pour apprendre à parler, lire et écrire en français. Nous sommes en fin d'année scolaire et Ilhem a prévu un cours de révision. Elle utilise comme support une vidéo spécialement conçue pour l'enseignement du français aux enfants. Le film se concentre sur quatre étapes du parcours pédagogique : la mise en route, la découverte de la vidéo, le travail de la langue et la production. Regardons comment Ilhem maintient l'attention de ses jeunes élèves tout au long des deux heures de cours. Comment s'y prend-elle pour que ses élèves soient constamment sollicités ? 
    Ilhem, enseignante
    Allez, on commence dans un, deux, trois. 
    Enfants
    Chant
    Ilhem, enseignante
    Merci, asseyez-vous. 
    Voix off
    Étape une : la mise en route. 
    Ilhem, enseignante
    Je vais vous donner des cartes et on va deviner ensemble le thème. Allez-y ! 
    Fille 1
    Merci, madame. 
    Ilhem, enseignante
    De rien. Tournez vos cartes. Montre à tes amis ta carte. C'est quoi le thème ? Qu'est-ce que tu as sur ta carte ? 
    Fille 2
    Mouton. 
    Ilhem, enseignante
    Un… ? 
    Fille 2
    Un mouton. 
    Ilhem, enseignante
    Est-ce que vous êtes d'accord que c'est un mouton ? 
    Enfants
    Oui ! 
    Ilhem, enseignante
    Oui. Oui, Oswa ? 
    Oswa
    Un cochon. 
    Ilhem, enseignante
    Un cochon ! Est-ce que c'est un cochon ? 
    Enfants
    Oui ! 
    Ilhem, enseignante
    De quoi on va parler aujourd'hui ? 
    Enfants
    Les animaux. 
    Ilhem, enseignante
    Les animaux ! Ce sont les animaux du zoo ou de la ferme ? 
    Fille 3
    De la ferme. 
    Ilhem, enseignante
    Je ne sais pas, on va voir ensemble. La mallette « 1, 2, 3… Tivi5 » permet l'utilisation de supports colorés adaptés à des enfants de cet âge et de ce niveau-là. Directement, ils sont motivés. Directement, ils veulent toucher les cartes et c'est captivant pour les enfants. 
    Voix off
    Étape deux : la découverte de la vidéo. 
    Ilhem, enseignante
    On va regarder un tout petit peu de la vidéo et on va répondre à la question : de quoi on parle et où ? Attention, on commence ! 
    Voix off (vidéo)
    La souris et le chacal. L'oncle de Tello était fermier. Il s'appelait Jean. Il avait une grande ferme. 
    Ilhem, enseignante
    C'est très important d'utiliser des vidéos pour commencer toute séance. C'est un support très intelligent. On ne peut pas négliger que la vidéo, c'est animé, c'est captivant, c'est motivant pour les enfants. Le support peut être travaillé une multitude de fois de façon totalement différente, et c'était le cas pour moi. J'ai utilisé cette vidéo deux fois. La première fois, c'était lors de l'exploration initiale du thème des animaux, et là, c'est lors de la séance bilan. En fait, les élèves étaient toujours motivés parce que les exercices n'étaient pas les mêmes. Donc, une vidéo, ça dépend aussi du travail de l'enseignant. 
    Fille 4
    Merci, madame. 
    Ilhem, enseignante
    De rien. Et hop ! On a vu un tout petit passage de notre vidéo et on va essayer de se rappeler quels sont les animaux qu'on a vus à la ferme de l'oncle Jean. En groupe, travaillez. Assieds-toi. 
    Fille 5
    Un cochon. 
    Ilhem, enseignante
    Il y a encore des animaux. Je ne sais pas, moi. J'attends les drapeaux… Oh, c'est bon, c'est fait ? Des champions ! On a un groupe qui a déjà terminé. Oh là, deux drapeaux verts. On passe à la correction. Allez-y, premier groupe, quelqu'un passe au tableau. Super ! Est-ce qu'il y a un mouton dans la ferme de l'oncle Jean ? 
    Enfants
    Oui ! 
    Ilhem, enseignante
    Oui. C'est bon. Allez-y, premier groupe. Skander, au tableau. 
    Skander
    Merci. 
    Fille 6
    De rien. 
    Ilhem, enseignante
    Pour le dynamisme du groupe, il faut beaucoup de déplacements parce qu'il faut être à côté de chaque apprenant en difficulté. J'ai même deux drapeaux, un drapeau rouge pour le « À l'aide, madame ! » et le vert pour « C'est bon, on peut corriger ». 
    Voix off
    Étape cinq : le travail sur la langue. 
    Ilhem, enseignante
    Le chacal est vert de peur, mais il est aussi… de honte. Écrivez sur l'ardoise. Vite, vite, vite ! 
    Enfant
    Madame ? 
    Ilhem, enseignante
    Prêts ? Levez ! Il est… ? 
    Enfants
    Rouge ! 
    Ilhem, enseignante
    Rouge. Passez au tableau. Passe au tableau. 
    Enfants
    Madame ? 
    Ilhem, enseignante
    Est-ce que c'est juste ? 
    Enfants
    Non ! 
    Ilhem, enseignante
    Non, ce n'est pas juste. Pourquoi ? Tu vas rester ici. Est-ce que ce que Skander a écrit est juste ? 
    Enfants
    Non ! 
    Ilhem, enseignante
    Qu'est-ce que tu as écrit ? « Rogeau ». « Rouje » avec le « j » ? 
    Enfants
    Non ! 
    Ilhem, enseignante
    C'est avec le « g ». « Rou-ge ». 
    Fille 7
    Madame, c'est juste. 
    Ilhem, enseignante
    C'est juste. Merci, à vos places. Mounia, tu peux passer au tableau. Les élèves ne sont pas habitués aux symboles de l'alphabet latin. La séance de français doit être complète. Les élèves doivent être mis à la fois sur des activités d'oral, de grammaire, et surtout de lecture. 
    Voix off
    Étape six : la production. 
    Ilhem, enseignante
    Mon animal préféré, c'est… Quel est ton animal préféré ? 
    Fille 8
    Chien et chat. 
    Ilhem, enseignante
    Tu vas compléter par ton animal préféré. Ici, tu vas le mettre et puis tu vas compléter par les émotions que tu as quand tu joues avec lui. C'est clair ? On tape ? Bravo ! Drapeau rouge par là. Dis-moi, Skander, c'est la poule ou pas ? « Paule »… il lui manque un petit truc pour que ça devienne « poule ». Tu veux regarder dans l'affichage ? Vas-y, cherche « poule ». Cherche « poule ». Ici, est la poule ? Là-haut. Très bien ! Tu as vu comment ça s'écrit : p-o-u-l-e. Corrige. Je donne une importance à l'affichage, à ce qui est collé sur les murs. Ça doit être clair, ça doit être constructif aussi. Je ne colle pas les choses arbitrairement. Je leur dis : « on va mettre les animaux, on va mettre ce vocabulaire ». Mon objectif, c'est qu'ils entrent dans cette salle pour apprendre le français et qu'ils se sentent dans leur élément. C'est le monde du français, mais ce n'est pas un monde de français étrange pour eux, c'est familier, c'est eux qui le construisent et qui le voient se construire devant eux. Est-ce que vous pouvez m'écouter ? Mains en l'air. 
    Enfants
    Mains en l'air… 
    Ilhem, enseignante
    Je reçois des élèves de huit ans, donc j'ai généralement recours à une comptine pour recentrer cette énergie et pour alléger cette tension et pour continuer notre leçon. 
    Enfants
    On se tait ! 
    Ilhem, enseignante
    Merci. On va passer à un petit coloriage des animaux qu'on va placer par la suite… 
    Garçon 2
    Moi, madame, moi ! 
    Ilhem, enseignante
    On prend les crayons de couleur. Pour soutenir cette atmosphère studieuse, j'ai recours à des musiques douces, sans paroles. Les élèves sont habitués à entendre ça, ils sont focalisés, ils sont plus calmes. Même pour une activité de coloriage, ils peuvent se déplacer, ils peuvent chercher, et tout ça dans le calme. Regardez l'âne de Walid, regardez. Regardez. Il y a du vert, du bleu et du marron. Du jamais vu ! Regardez l'oiseau de Raslen. C'est très… ? 
    Enfants
    Beau. 
    Ilhem, enseignante
    C'est très beau. C'est multicolore. Pour mes élèves et moi, c'est déjà la fin, donc au lieu de préparer un spectacle de classe, on a fait un tournage. On a été gâtés de recevoir parmi nous TV5. Un, deux, trois… 
    Voix off
    Les astuces de Ilhem. Ritualiser des moments du cours : utiliser des comptines, développer des réflexes communicatifs, investir des objets pour se manifester en confiance. Maintenir la concentration : mobiliser les cinq sens des élèves, jouer sur les ambiances (son, lumière, etc.), utiliser un matériel pédagogique adapté. Apprendre à apprendre : impliquer les élèves dans la documentation des apprentissages, guider le recours à cette documentation, proposer un objet ludique pour faciliter la réalisation d'une tâche. 
    Fille 9
    Je suis contente. Beaucoup, comme ça. 
    Fille 10
    C'est bien, le cours de français.