Michaëlle Jean : ambassadrice du Libres Ensemble

Disponible jusqu'au 05/07/2026 - 15:00Disponible jusqu'au 05/07/2026
Vivre libres, ensemble : la passion de Michaëlle Jean.
Voter pour un projet.
TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Durée
44:56
Internationale - Invitée : Michaëlle JEAN

Vidéo

FRI-Internationales-MichaelleJEAN-video
Durée
7:04
Clip promotionnel Libres ensemble.

Vidéo

FRI-Internationales-MichaelleJEAN-videoyoutube
Ressources pédagogiques
  • B1
    Adultes

B1 intermédiaire

Voir les fiches
Adultes
Parler : Parler
Regarder : Regarder
Vocabulaire : diplomatie
Vocabulaire : politique
Écouter : Écouter
Éducation aux médias : spot promotionnel d'information
Fiche enseignant
Fiche apprenant
Contenus complementaires
    La secrétaire générale de l'OIF présente la plateforme participative Libres ensemble, sur laquelle tous les jeunes francophones sont invités à s'exprimer sur les valeurs auxquelles ils tiennent, les valeurs qu'ils souhaitent défendre.

    (INTERNATIONALES, émission du 13 mars 2016)
    Production
    TV5MONDE
    Chaîne d'origine
    TV5MONDE
    - Modifié le
    10/08/2021

    Extrait 1 : 38’24 à 39’19 

     

    Philippe Dessaint, TV5MONDE

    Je vais peut-être changer de registre. Nous avons tout à l’heure commencé cette émission avec le terrorisme. Nous arrivons au terme de cette émission. Je voudrais parler de ce qui est peut-être un événement, à la fois musical et culturel : vous venez de lancer l’opération « Vivre ensemble ». Plus d’un million de vues en très peu de temps sur…, sur les sites.

     

    Michaëlle Jean, ambassadrice de Libres ensemble

    Mieux que « Vivre ensemble », c’est « Libres ensemble »,

     

    Philippe Dessaint

    « Libres ensemble ».

     

    Michaëlle Jean

    Oui.

     

    Philippe Dessaint

    « Libres ensemble » sur RFI, sur TV5MONDE, ce clip sera diffusé, effectivement « Libres ensemble ». Je voudrais qu’on vous voie dans un registre un tout petit peu inhabituel.

     

    Michaëlle Jean

    (Rire)

     

    Message de Michaëlle Jean dans le clip :

    « De Dakar à Bruxelles, de Montréal à Paris, de Casa à Ouaga, de Lomé à Hanoi, de Jacmel à Kinshasa, nous sommes sur les cinq continents et chaque parole, chaque mot compte. Dire ce qui nous lie ensemble, dire notre fureur de vivre, de vivre libres ensemble. Alors, votre voix compte. Rejoignez-nous sur notre plateforme, on veut vous entendre. » 

     

    Extrait 2 : 39’20 à 41’12 

     

    Philippe Dessaint

    Voilà un clip, « Libres ensemble » que l’on entendra naturellement, je le disais à l’instant, sur les antennes de RFI et sur celles de TV5MONDE ; libresensemble.com, euh, c’est pour montrer une autre image de la francophonie, peut-être moins institutionnelle, pour interpeller les jeunes ?

     

    Michaëlle Jean 

    Au fait, l’idée n’est pas de montrer, l’idée est de faire, l’idée est de rassembler. Nous avons parlé jusqu’à présent beaucoup de médiation politique…

     

    Philippe Dessaint 

    Oui.

     

    Michaëlle Jean

    Là il s’agit de médiation culturelle. Pourquoi ? Parce qu’il faut absolument libérer, libérer - « Libres ensemble » - cette parole de la jeunesse, qui est un…, qui est vraiment un engagement, un engagement réel euh… pour la défense de valeurs auxquelles ils tiennent. Et déjà la première valeur et la plus suprême, la plus rassembleuse, est la valeur de liberté. Et ce qui nous a fascinés, euh… c’est de voir à quel point, en lançant déjà cet appel « Libres ensemble », combien de jeunes ont réagi. Des jeunes l’ont fait par tous leurs modes d’expression : entre autres poésie urbaine, slam, rap bien sûr, mais aussi par la force de leurs paroles, la force de leurs voix, sans crainte. Et ils continueront de le faire. Déjà cette campagne a, a, a… touché plus d’un million de personnes en à peine quatre jours.

     

    Philippe Dessaint 

    Sur les cinq continents, oui…

     

    Michaëlle Jean 

    Sur les cinq continents, en à peine quatre jours avec cette langue que nous avons en partage qui est le français, amener les jeunes à dire ce qu’ils pensent des valeurs et à dire elles sont intouchables et nous, voilà le monde dont nous rêvons, voilà le monde que nous voulons. Donc, nous serions irresponsables, et ce serait irresponsable, que de se priver de cette force de mobilisation et cette force de parole.

     

    Philippe Dessaint 

    Comment se porte la langue française ?

     

    Michaëlle Jean 

    La langue française se porte bien puisque, vous voyez à quel point au fait, elle sert, elle sert de levier extraordinaire pour,…, notamment pour ces jeunes qui euh…, qui ont envie d’établir entre eux des passerelles, qui ont envie de se rejoindre sur les cinq continents et de défendre ensemble des valeurs et de se dire, bon voilà, avec cette plateforme qui nous est offerte, on peut faire beaucoup, on peut se faire entendre, on peut faire comprendre qu’on fait partie des solutions.

     

    […] Extrait 3 : 42’37 à 44’36 

     

    Sophie Malibeaux, RFI

    Et Michaëlle Jean, comment se porte l’organisation elle-même, l’OIF, les finances ? Les contributions rentrent ? Les gros contributeurs honorent leurs promesses ?

     

    Michaëlle Jean 

    Alors là, le plus important pour moi, et c’est cela, je dirai, (qui) mobilise une grande partie de mon énergie, c’est, c’est d’élargir l’espace de nos, de nos partenaires, d’une part aller vers le secteur privé, négocier avec beaucoup d’ardeur avec des institutions financières comme la Banque mondiale, la Banque africaine de développement, être là aussi avec des partenaires importants comme l’OCDE, aller du côté du Fonds monétaire international.

    Philippe Dessaint 

    Élargir les sources de…

     

    Michaëlle Jean 

    Élargir…

     

    Sophie Malibeaux 

    Vous avez besoin d’élargir parce que les contributeurs internationaux ont du mal…

     

    Michaëlle Jean 

    Bien sûr. Au fait, parce que, parce que d’une certaine manière et de façon certaine, nous avons besoin de ressources supplémentaires pour mener, entre autres, ces programmes destinés à soutenir les très petites, petites et moyennes entreprises à devenir créatrices d’emplois, il faut des fonds pour pérenniser ces actions. Mais ce que je trouve intéressant, c’est que d’emblée, pour soutenir ce programme, nous avons eu une contribution financière très généreuse venant du Canada et les autres pays qui ont suivi sont des pays notamment africains qui ont mis de leurs deniers c’est-à-dire pour ne pas rester cantonnés dans l’assistanat mais investir dans un programme dont ils connaissent l’importance.

     

    Sophie Malibeaux 

    La France n’a pas suivi pour l’instant ?

     

    Michaëlle Jean 

    La France ? Négociation avec l’Agence française de développement, mais je crois que, je crois que nous arriverons à nous rejoindre sur ces mêmes objectifs et ce que je dis, et ça c’est capital, nous ne pouvons plus être seuls, nous devons avancer sur une approche multipartenariale et nous tous ensemble sur les mêmes objectifs. On produit davantage de résultats comme ça.

     

    Philippe Dessaint 

    Merci Michaëlle Jean d’avoir été l’invitée d’Internationales aujourd’hui. Et je renvoie donc à ce site libresensemble, c’est bien ça, .com pour passer peut-être le cap des deux millions effectivement de vues sur ce site. Merci à vous d’avoir été fidèles à cette émission. On se retrouve bien sûr la semaine prochaine avec un ou une autre invité(e). Merci Michaëlle Jean.