L'éternelle jeunesse de Molière

Disponible jusqu'au 19/08/2022 - 23:59Disponible jusqu'au 19/08/2022

Il y a 400 ans naissait Molière. Pourquoi est-il toujours si populaire ?

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Durée
2:15

Vidéo

7jours-220121-Moliere-video
Ressources pédagogiques
  • A2
    Adultes
  • B1
    Adultes
  • B2
    Adultes

A2 élémentaire

Voir les fiches

Présenter une personnalité littéraire.

Adultes
Regarder : Regarder
Écouter : Écouter
Vocabulaire : théâtre
Écrire : (auto)portrait
Fiche enseignant
Fiche apprenant

B1 intermédiaire

Voir les fiches

Partager une expérience sur un forum.

Adultes
Regarder : Regarder
Écouter : Écouter
Grammaire : discours rapporté
Vocabulaire : langue
Écrire : commentaire
Parler : émettre des hypothèses
Fiche enseignant
Fiche apprenant

B2 avancé

Voir les fiches

Discuter du retentissement de l’œuvre de Molière à l’époque actuelle.

Adultes
Regarder : Regarder
Écouter : Écouter
Vocabulaire : synonymes et antonymes
Parler : expliquer
Parler : donner son opinion
Interculturel : Interculturel
Fiche enseignant
Fiche apprenant
Contenus complementaires

    À l’heure de TikTok, le dramaturge, qui aurait fêté ses 400 ans le 15 janvier, séduit toujours la jeune génération.

    Chaîne d'origine
    France 3
    - Modifié le
    05/08/2022
    Voix off
    C’est un vieux monsieur âgé de 400 ans. Il a écrit 36 pièces. C’est une star de la littérature de l’école primaire aux scènes de théâtre. Mais à l’heure de TikTok et d’Instagram, en quoi serait-il encore moderne ?
    Loïc Corbery, comédien
    C’était un comédien à la base. Il écrivait pour lui.
    Julien Frison, comédien
    On se rend pas compte que ça a été écrit il y a longtemps et on entend juste des gens qui se parlent.
    3e comédien interrogé
    Molière, c’est un auteur qui est à la fois moderne parce qu’il aborde des sujets encore d’actualité.
    Voix off
    C’est dans sa vénérable maison, la Comédie-Française, que l’on découvre les premières réponses. Entre ces murs, il est présent comme un fantôme. La troupe répète, joue, redécouvre chaque année son répertoire. Cette semaine, en répétition, Tartuffe en version contemporaine.
    Extrait du Tartuffe
    « Et songez qu’il vaut mieux encor[1] qu’il en mésuse, que si de l'en frustrer il faut qu'on vous accuse. J'admire seulement que, sans confusion, vous en ayez souffert la proposition.[2] »
    Voix off
    Pour les jeunes comédiens du Français, la langue de Molière n’est pas du tout ringarde.
    Loïc Corbery, comédien
    Molière a exploré tous les champs de la langue française possibles : les vers, la prose, un langage sophistiqué, un langage populaire… Enfin, il est passé par tout ; c’est pour ça qu’on parle de la langue de Molière.
    Voix off
    Que les comédiens aiment Molière, c’est normal, mais les ados bien de leur époque, qu’en pensent-ils ? Direction le lycée Montaigne. Dans cette classe, depuis la rentrée, on l’étudie. Et ces lycéennes savourent ses alexandrins.
    Extrait du Tartuffe
    « On fait connaître assez que notre cœur se rend, et qu’à nos bouches… et qu'à nos vœux par honneur notre bouche s'oppose, et que de tels refus promettent toute chose.[3] »
    Éliette et Anne, lycéennes
    C’est magnifique ! C’est la langue de Molière. Voilà, il y a du rythme. C’est dur à formuler, genre, dans la vie courante les alexandrins, mais à un moment on en dit, genre, c’est beau.
    Voix off
    C’est beau, mais c’est surtout d’actualité. Et dans cette classe-théâtre, L’École des femmes sonne comme un MeToo d’avant l’heure.
    Extrait de L’École des femmes
    « Moi, je tiens que l’ajustement est la chose qui réjouit le plus les filles. »
    Marie Basuyaux, professeur de lettres, classe théâtre, lycée Montaigne
    Molière en parle avec un souffle, un mordant, une cruauté, avec un corps qui s’exprime, avec des femmes qui répondent, avec des femmes qui résistent avec les moyens qui sont les leurs.
    Voix off
    Tartuffe, ce faux dévot, escroc au nom de la religion, bien sûr ce sont les intégrismes d’aujourd’hui. 400 ans sont passés, mais Molière fouille toujours les recoins de la vie en société et de l’âme humaine. 
     
    [1] « Encor », sans « e » final, est une ancienne forme que l'on rencontre dans la poésie.
    [2] Tartuffe, acte IV, scène 1.
    [3] Tartuffe, acte V, scène 1.