Les secrets de la mémoire

Disponible jusqu'au 16/05/2029 - 15:00Disponible jusqu'au 16/05/2029
Je mémorise, tu mémorises… nous oublions. Mais comment ça marche, la mémoire ?
Rédiger un livret de trucs et astuces.
TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Durée
1:52

Vidéo

Adomania3-7-SecretsMemoire-video
Ressources pédagogiques
  • A2
    Adolescents16-18 ans

A2 élémentaire

Voir les fiches
Adolescents
16-18 ans
Jouer : dessins
Jouer : jeux
Parler : expliquer
Regarder : Regarder
Vocabulaire : langue
Vocabulaire : sciences
Écouter : Écouter
Écrire : affiche
Fiche enseignant
Fiche apprenant
Contenus complementaires
Fred et Jamie plongent dans le cerveau humain pour analyser le fonctionnement de notre mémoire.
Chaîne d'origine
France 3
- Modifié le
18/10/2019
Le professeur

Bon, c’est l’heure. Vous fermez vos cahiers, vous rangez vos affaires. Vous pouvez sortir. Bon appétit ! À tout à l’heure !

Fred

Jamy, t’entends ? La sonnerie ! C’est toujours la même ! Ça te rappelle rien ?

Jamy

Ah ouais ! Le jour où on avait embêté Sabine ! On avait été punis !

Fred

Rho dis donc, eh, ils nous avaient mis des bonnets d’âne. On était au tableau et tout le monde se moquait de nous. La honte qu’on avait !

Fred

Je me souviens : tu pleurais, parce que t’avais peur qu’on le dise à ta mère !

Jamy

Ça, je m’en souviens pas du tout.

Alors, les émotions jouent un rôle très important dans le mécanisme de mémorisation. Voilà pourquoi on se souvient très bien du jour où nous avions été punis devant toute la classe. On se souvient très bien de la disposition de la classe. C’est imprimé dans notre mémoire spatiale. On se souvient aussi très bien de l’image de nos bonnets qui s’est figée dans notre mémoire visuelle. L’odeur de la craie flotte encore dans notre mémoire olfactive. Et puis, la sonnerie retentit toujours dans notre mémoire auditive.

Fred

Jamy, t’es sûr que t’oublies pas quelque chose ?

Jamy

Non.

Fred

Si, si, si : tu pleurais !

Jamy

Bon, d’accord. Je pleurais, mais un tout petit peu. Et si on s’en souvient très bien, c’est parce que les émotions aussi sont mémorisées dans le cortex. Alors, toutes ces informations ne sont pas isolées. Elles communiquent les unes avec les autres. Voilà pourquoi il nous suffit d’entendre la sonnerie pour que la scène ressurgisse de notre mémoire.