Les Nana-Benz (Togo)

Disponible jusqu'au 31/12/2023 - 22:59Disponible jusqu'au 31/12/2023
Des filles hautes en couleurs !
Décrire des vêtements et comparer des styles vestimentaires.
TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Durée
3:08

Vidéo

Independance-Togo-NanaBenz-Video
Ressources pédagogiques
  • A2
    Adultes

A2 élémentaire

Voir les fiches
Adultes
Parler : Parler
Regarder : Regarder
Vocabulaire : achats
Écouter : Écouter
Fiche pédagogique
Avec le commerce de tissus, les Nana-Benz font les beaux jours de l’économie togolaise.

Réalisation : Michael Unger
Chaîne d'origine
ARTE
- Modifié le
22/09/2020
Le guide
C’est ici. Bon. Les nanas vendent de pagnes imprimés en provenance de… de Hollande et de la Chine.
 
Une cliente
Là, c’est le pagne de les* Africains. Les Africains aiment le pagne, parce que c’est notre style. Donc, c’est pourquoi à chaque fois, on vient au marché, on achète le pagne, on vend le pagne parce que c’est un bon tissu.
 
Une jeune vendeuse
Il y a le pagne hollandais. Mais ça c’est le faux. « Super ». C’est le faux « Super ». Et ça vient de la Chine. Tu vois comment c’est joli.
 
Le guide
Oui, c’est le Nana-Benz. C’est des genres de spécialistes de pagnes, qui sont très forts dedans et qui roulent à des centaines de millions. Oui.
Les bonnes dames de Lomé, c’est des gens, des spécialistes qui envoient, qui commandent les produits à partir de la Hollande et de Chine. Et c’est eux qui desservent pratiquement toute l’Afrique de l’Ouest. Y compris l’Afrique centrale. C’est un commerce qui va de maman en filles, de petites filles. Oui, c’est comme ça.
La majorité est illettrée, mais cependant elle arrive quand même à compter des millions.
 
La cliente
On les appelle Nana-Benz. Nana-Benz parce que tu vois, elle a beaucoup de pagnes ici. C’est comme elle est un peu riche. Elle vend le pagne, elle a l’argent, donc on doit l’appeler que Nana-Benz parce que elle est riche. Elle connaît ce qui est dans le pagne. Elle connaît bien, donc on peut l’appeler Nana-Benz. Oui, comme la voiture.
 
La jeune vendeuse
Je n’ai pas encore. Mais j’en aurai.
 
 
* de les Africains : des Africains est la forme correcte