Le sport féminin dans les médias

Disponible jusqu'au 17/11/2031 - 23:59Disponible jusqu'au 17/11/2031

3, 2, 1… On veut plus de sport féminin !

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Durée
1:50

Vidéo

Terriennes-SportFeminin-video
Ressources pédagogiques
  • A2
    Adolescents16-18 ans

A2 élémentaire

Voir les fiches

Proposer des actions pour réduire les inégalités dans le monde du sport.

Adolescents
16-18 ans
Regarder : Regarder
Écouter : Écouter
Parler : expliquer
Parler : donner son opinion
Écrire : tweet
Éducation aux médias : traitement de l'information
Vie citoyenne : Vie citoyenne
Entraînement au DELF : Entraînement au DELF
Fiche enseignant
Fiche apprenant
Fiche matériel
Contenus complementaires

    Les Bleues du handball ont remporté la médaille d'or aux Jeux olympiques et pourtant, elles n'ont pas fait la Une du seul quotidien sportif français. Cléopatre Darleux, la gardienne, a saisi la balle au bond pour passer un message sur les réseaux sociaux. 

    Chaîne d'origine
    TV5MONDE
    - Modifié le
    17/11/2021
    Salah-Eddine Gakou, journaliste
    Juste après votre victoire vous avez twitté un tweet qui a fait parler sur les réseaux sociaux, notamment sur cette Une. Vous avez été déçue de pas faire la Une du quotidien L’Équipe ?
    Cléopatre Darleux, handballeuse, médaillée d’or aux JO de Tokyo
    Oui, c’est vrai qu’on a, enfin que j’ai été déçue de pas avoir fait la Une. Je pensais pas que ce tweet allait prendre une ampleur comme ça. C’était pas, c’était pas mon but à la base. Après, c’est bien aussi que ça, ça fait un petit peu parler parce qu’on a besoin que le handball féminin et le sport féminin en général fassent un peu plus parler, soient un peu plus médiatisés. Après, bien sûr, je comprends les enjeux de L’Équipe, les enjeux financiers, que le foot ça passe avant tout. Mais voilà, un petit, une petite piqûre de rappel, ça fait toujours du bien.
    Salah-Eddine Gakou, journaliste
    Derrière ce tweet, il y a votre combat depuis des années pour la médiatisation du sport féminin, vous venez de le dire. Pourquoi c’est important pour vous ?
    Cléopatre Darleux, handballeuse, médaillée d’or aux JO de Tokyo
    Ben, c’est important pour moi et pour surtout les prochaines générations parce que moi, je commence à être une ancienne. Mais c’est vrai que ça fait douze ans que je suis professionnelle et le handball féminin a évolué d’année en année. Mais c’est toujours un sport qui, qui a besoin d’être plus médiatisé, plus professionnalisé. On a besoin que ça devienne un sport, voilà phare en France. On a eu des super résultats avec l’équipe de France et on a envie que ce sport soit pratiqué de plus en plus par les jeunes, par les femmes, par les jeunes filles et c’est en médiatisant ce sport et en voilà en essayant de communiquer le plus possible et, d’une bonne manière, donc de, de par les bons résultats et si on peut communiquer par d’autres biais, on essaie de le faire. Mais c’est important que ce sport soit mis en avant parce que c’est un sport excellent, avec de super belles valeurs et c’est pour ça que c’est une cause qui me tient à cœur aussi.