Le port autonome de Lomé (Togo)

Disponible jusqu'au 31/12/2023 - 17:03Disponible jusqu'au 31/12/2023

Un équipement stratégique et une importation de « venus » pour toute la région. Vous connaissez ?
Parler des activités d'un port et utiliser le lexique associé.

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Durée
3:20

Vidéo

Independance-Togo-PortAutonome-Video
Ressources pédagogiques
  • B1

B1 intermédiaire

Voir les fiches
Parler : Parler
Regarder : Regarder
Vocabulaire : transports
Vocabulaire : économie
Écouter : Écouter
Écrire : Écrire
Fiche pédagogique

Découverte du port autonome de Lomé (Togo).

Réalisation : Michael Unger

Production
Sylvania Iorio et Anne Seymour
Chaîne d'origine
ARTE
- Modifié le
05/05/2021
Le guide 
Bienvenue au port, le port autonome de Lomé. Euh, c’est la plaque tournante de toutes les régions : de Burkina, Mali, Niger.  Alors, vous êtes les bienvenus. Voilà, vous allez circuler un peu dans le port pour voir à peu près les choses qui se passent parce que… bon, nous avons un port, en une eau très profonde. Il y a pratiquement tout, on peut recevoir tous les navires du monde entier.
Ouais ! Merci !
 
(Musique africaine)
 
Voix off (un interprète) 
Le port de Lomé a une importance régionale, car il permet de desservir des pays voisins qui ont des problèmes avec leurs infrastructures portuaires, ou comme le Burkina, le Niger qui n’ont pas de port. Tout le trafic de marchandises passe donc par le port de Lomé. En premier lieu, les matériaux de construction, les moteurs, les canalisations. Mais on importe également des aliments de base comme le riz, le sucre ou encore la farine. On les importe pour le Togo, mais aussi pour tous les pays voisins.
 
Le guide 
Ce type de navire apporte des marchandises, uniquement que de marchandises. Mais l’autre qui est de l’autre côté, c’est ça qui apporte des véhicules, les « venus », communément appelés « venus de France ».
 
Voix off (un interprète) 
En ce moment, nous sommes en train de rénover le port, car rien n’a été fait depuis 20 ans, faute d’investissement étranger. Le Togo était relativement isolé pendant toute cette période. En ce moment, nous renforçons et élargissons les deux jetées principales de ce port. Nous construisons aussi un château d’eau pour les besoins du port, ainsi qu’une base de chargement et de livraison pour les poids lourds. Disons que tous ces travaux devraient coûter environ 18 millions d’euros. Le Togo était une colonie allemande, et donc nos deux pays ont toujours gardé des liens privilégiés. L’Allemagne a été naturellement le premier investisseur étranger au Togo dès le lendemain de l’indépendance.
 
Le guide 
Bon, j’espère que le port vous a plu. Bon, il y a beaucoup de… de destinations. Il y a beaucoup de choses à Lomé. À vous de choisir !