Le point de vue de Manda Tchebwa (RDC)

Disponible jusqu'au 06/08/2023 - 12:08Disponible jusqu'au 06/08/2023

Bar ou bistrot ?
Découvrir et parler des lieux de distraction préférés des Kinois.
 

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Durée
1:45

Vidéo

Independance-RDC-MandaTchebwa-Video
Ressources pédagogiques
  • B1

B1 intermédiaire

Voir les fiches
Grammaire : présent
Parler : Parler
Vocabulaire : sentiments
Écouter : Écouter
Fiche pédagogique

    Explication donnée, par Manda Tchebwa, sur les Kinois, habitants de Kinshasa en République démocratique du Congo, qui s'intéressent beaucoup à la bière et à la musique.

     
    Réalisation : Marc-Henri Wajnberg
    Production
    ARTE GEIE
    Chaîne d'origine
    ARTE
    - Modifié le
    10/08/2021
    Il est très difficile de dénouer le couple bière-musique dans la ville de Kinshasa. Aujourd'hui, vous n'avez qu'à faire un tour dans la ville. Le long des artères principales, eh bien, vous trouvez autant de bistrots qu'il y a de nganda. Et ces nganda sont, constituent ce qu'on peut appeler le sanctuaire du Kinois. C'est là qu'il va trouver son refuge ; c'est là qu'il va trouver son réconfort ; c'est là qu'il va trouver son plaisir, le plaisir d'être kinois. Le Kinois vit dans, disons qu'il fréquente deux sortes de lieux, d'espaces de distraction. Vous avez le petit bistrot du coin. C'est le café où on va partager une certaine convivialité avec les amis du quartier, avec les amis du coin. C'est là qu'on va revoir un petit peu sa journée au côté de ses amis et aussi peut-être des personnes de l'autre sexe. Et vous avez le lieu de spectacles. C'est le bar. Le bar, c'est là où on va entrer en contact direct, on va communier en « live », comme on dit, avec les vedettes de la ville de Kinshasa qui ne sont autres que ces merveilleux chanteurs et ces merveilleux musiciens qui ont…, qui nous émerveillent à travers leurs œuvres qu'on écoute toute la journée sur des supports enregistrés, à la radio, à la télévision. Mais, le bar nous donne cette occasion de les rencontrer physiquement et de partager avec eux leurs créations. C'est le lieu où on va se défouler, et c'est là qu'on va noyer aussi ses soucis. C'est là qu'on va aussi peut-être rencontrer celle qui deviendra demain sa compagne de vie.