Le musée de l'immigration

Disponible jusqu'au 24/09/2025 - 23:59Disponible jusqu'au 24/09/2025
Connaissez-vous votre histoire familiale ?
TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Durée
1:44

Vidéo

Inspire2-Unite2-MuseeImmigration-video
Ressources pédagogiques
  • A2
    Adultes

A2 élémentaire

Voir les fiches
Recueillir un témoignage audio sur l’histoire familiale. Préparer une table-ronde sur les immigrés célèbres en France.
Adultes
Grammaire : prépositions de temps
Grammaire : passé composé / imparfait
Parler : faire une présentation, un exposé
Parler : interviewer
Phonétique : voyelles - i, u, o...
Écouter : Écouter
Écrire : vie quotidienne
Fiche enseignant
Fiche apprenant
Fiche matériel
Contenus complementaires
Fiers d'être français, ces immigrés ont donné leurs souvenirs de travailleurs au musée de l'immigration.
Chaîne d'origine
INA
- Modifié le
24/09/2020
Voix off
Fier d’être français, et pour preuve, ce mécanicien d’origine indienne a fait don au musée de l’immigration d’une partie de son histoire.
Personne 1
Une photo de mes parents… un livre sur la morale qui a été écrit 31 ans avant Jésus-Christ… Il y a la déesse Abirami Amman. Et puis, le tissu, le fil de soie que [mes] arrières grands-parents tisserands, qu’ils ont fabriqué. Tout ce que j’ai maintenant, ça vient de ce départ, alors, j’ai gardé comme souvenir pour donner à mes enfants. Et puis, comme j’ai trouvé [que] le musée a besoin de quelque chose. Donc, j’ai dit : « On va donner cette valise au musée, au pays d’accueil ».
Voix off
Certains ont donné leurs papiers, des documents, des viatiques pour la France, depuis 150 ans, l’un des  tout premiers pays d’immigration au monde. Le musée est fabriqué à partir des objets, des souvenirs de ces travailleurs.
Personne 2
J’ai posé un trophée, un trophée du métro de Paris, un trophée de résistance d’un homme qui, en 1963, a choisi la France comme pays d’accueil. Trente ans après, ça me fait une joie fantastique parce que je suis conscient que j’ai aidé aussi à faire la France d’aujourd’hui.
Voix off
Pour les jeunes générations de l’immigration, ces objets déposés reconstituent le fil d’une histoire souvent interrompue, comme ici, pour ce musicien d’origine algérienne.
Personne 3
C’est un carnet qui appartenait à mon père où il y a des chansons profanes et des chansons sacrées aussi.
Voix off
Pourquoi vous avez voulu apporter ça au musée ?
Personne 3
Ben, pour témoigner. Pour dire aussi que ces carnets voyagent. Nous, nous voyageons aussi et eux avec nous.