Le lait caillé Mouss et Hakim

Disponible jusqu'au 16/12/2031 - 23:59Disponible jusqu'au 16/12/2031

Et si on retombait en enfance avec Mouss et Hakim ?

Vidéo

PDC-MoussEtHakim-LeLaitCaille-video
Ressources pédagogiques
  • A1
    Adultes
  • B1
    Adultes

A1 débutant

Voir les fiches

Décrire un objet de la vie quotidienne.

Adultes
Regarder : Regarder
Écouter : Écouter
Phonétique : rimes
Vocabulaire : objets
Parler : expliquer
Parler : décrire
Fiche enseignant
Fiche apprenant
Fiche matériel

B1 intermédiaire

Voir les fiches

Raconter sa madeleine de Proust.

Adultes
Regarder : Regarder
Écouter : Écouter
Grammaire : passé composé / imparfait
Parler : expliquer
Parler : émettre des hypothèses
Parler : raconter
Culture(s) : Culture(s)
Fiche enseignant
Fiche apprenant
Contenus complementaires
    Production
    Blue Line
    Album
    Darons de la Garonne
    Composition
    Claude Nougaro et Hakim Amokane et Mustapha Amokane
    - Modifié le
    16/12/2021

    Je me souviens du lait caillé
    Du lait caillé au lait de chèvre
    Qui me faisait au bord des lèvres
    Venir l'eau comme l'écailler

    Quand il ouvre l'huître mouillée
    Je me souviens du lait caillé
    Et sa marchande était célèbre
    Avec ses fioles coloriées

     

    Elle me versait le lait caillé
    Dans un récipient émaillé
    Que je tendais, noir écolier
    Entre mes doigts pleins d'encrier
    Elle me versait le lait caillé
    Que je tendais, noir écolier
    Entre mes doigts pleins d'encrier

     

    Je me souviens du lait caillé
    Du lait caillé au lait de chèvre
    Qui me faisait au bord des lèvres
    Venir l'eau comme l'écailler

     

    Il arrivait dans l'avenue
    Sur sa charrette bienvenue
    Poussée par la femme célèbre
    À la sonore voix de chèvre

    Quand elle se mettait à brailler
    Le lait caillé, le lait caillé
    À travers les persiennes, moi zèbre
    Je filais vers son tablier

     

    Elle me versait le lait caillé
    Dans un récipient émaillé
    Que je tendais, noir écolier
    Entre mes doigts pleins d'encrier

    Elle me versait le lait caillé
    Que je tendais, noir écolier
    Entre mes doigts pleins d'encrier

     

    Je me souviens du lait caillé
    Du lait caillé au lait de chèvre
    Qui me faisait au bord des lèvres
    Venir l'eau comme l'écailler

     

    Je me souviens du lait caillé
    Du lait caillé au lait de chèvre
    Qui me faisait au bord des lèvres
    Venir l'eau comme l'écailler

     

    Je me souviens du lait caillé
    Du lait caillé au lait de chèvre
    Qui me faisait au bord des lèvres
    Venir l'eau comme l'écailler

    Quand il ouvre l'huître mouillée
    Je me souviens du lait caillé
    Et sa marchande était célèbre
    Avec ses fioles coloriées

     

    Je me souviens du lait caillé
    Du lait caillé au lait de chèvre
    Qui me faisait au bord des lèvres
    Venir l'eau comme l'écailler

     

    Je me souviens du lait caillé
    Du lait caillé au lait de chèvre
    Qui me faisait au bord des lèvres
    Venir l'eau comme l'écailler

     

    Je me souviens du lait caillé
    Du lait caillé au lait de chèvre
    Qui me faisait au bord des lèvres
    Venir l'eau comme l'écailler

     

    Je me souviens du lait caillé
    Je me souviens
    Je me souviens du lait caillé
    Je me souviens

     

    La saveur fraîche, inoubliée
    Du lait caillé, du lait caillé
    Mais un détail me vient aux lèvres
    Le lait caillé n'est pas de chèvre

     

    La saveur fraîche, inoubliée
    Du lait caillé, du lait caillé
    J'ai commis une erreur de pis
    Le lait caillé l'est de brebis