Le chemin de pierre - Abbé Road

La jeunesse française révoltée
Connaître le problème du logement en France et la Fondation Abbé Pierre (B1), s’indigner et agir contre le mal-logement (B2).
La révolte était notre seul talent,
Au fond de nos poches tournait le vent.
Sur le chemin de pierre,
Toujours je marche devant.
Même si je rêve de ma vie d'avant,
Si j'ai pas senti tourner le vent.
Sur le chemin de pierre,
Toujours je marche devant.
 
Je dormais entre deux cartons,
Le cœur sur le bitume,
Une guitare à la main.
Quand une voix, m'a dit:
Mon enfant, au royaume de l'indifférence,
On est à l'abri de rien.
Alors choisis ton camp.
Choisis ton camp
 
Il avait de drôles de façons,
Chargées de colère,
Mais le cœur sur la main.
Si l'hiver était ma prison,
Une cape, un béret un regard avaient changé mon destin.
J'ai choisi mon camp.
 
Refrain :
C'est quand on a tout perdu,
Quand on a tout perdu,
Qu'on a tout à gagner.
Qu'on a tout à gagner.
 
La révolte était notre seul talent,
Au fond de nos poches tournait le vent.
Sur le chemin de pierre,
Toujours je marche devant.
Même si je rêve de ma vie d'avant,
Si j'ai pas senti tourner le vent.
Sur le chemin de pierre,
Toujours je marche devant.
 
Je parlais aux damnés1 de la Terre,
Naufragés de la vie,
Fracassés de l'amour.
Je marchais dans des lits de poussière,
Sur des morceaux de verres,
Des fenêtres sur cour.
J'ai choisi leur camp,
J’ai choisi leur camp.
 
J'ai croisé sous des toits sans lumière,
Des galères au grand jour,
Se changeant toujours.
Et ces bras prêts à jeter la pierre.
Dans ces gants de cuir pas de coupable,
Puisqu'on est aveugles et sourds.
Ils ont choisi leur camp.
 
Refrain : X2
 
La révolte était notre seul talent,
Au fond de nos poches tournait le vent.
Sur le chemin de pierre,
Toujours je marche devant.
Même si je rêve de ma vie d'avant,
Si j'ai pas senti tourner le vent.
Sur le chemin de pierre,
Toujours je marche devant.
 
Quand l’hiver blesse
Que lèvres se gercent
Les faibles se terrent
Seuls les puissants tergiversent
Les marchands de sommeil monnayent les sommiers
Ils sont enfermés dehors
On est tous un peu geôliers2
Les trottoirs, les halls de gare
C'est pas une destination,
L’espoir en pole position3
C'est un départ.
Et si on nous donne le choix
La vie sans hésitation.
On marche en pole position


La révolte était notre seul talent,
Au fond de nos poches tournait le vent.
Sur le chemin de pierre,
Toujours je marche devant.
Même si je rêve de ma vie d'avant,
Si j'ai pas senti tourner le vent.
Sur le chemin de pierre,
Toujours je marche devant.
 
 
Vocabulaire
1Damné(e): qui est condamné(e) à l’enfer
2Un geôlier : un gardien de prison
3En pole position : en place de tête, à la première place
 
Notes culturelles :
Le 05 mai 2014, cette chanson a été présentée dans le cadre de l’opération Abbé Road de la Fondation Abbé Pierre pour lutter contre le mal-logement des jeunes.
L’Abbé Pierre (1912-2007) a œuvré durant toute sa vie pour les plus démunis. Le 1er février 1954, lors d’un hiver très rigoureux et meurtrier parmi les mal-logés, il lança sur Radio Luxembourg le fameux appel à « l’insurrection de la bonté » afin d’aider les mal-logés en France.

Production : Believe Recordings

Album : Le chemin de pierre

Composition : Mike Ibrahim et Felipe Saldivia

Publié le - Modifié le

Liens :


Ressources pédagogiques

B1B2

B1 intermédiaire Voir les fiches

  • Parler
  • Regarder
  • Vocabulaire : description physique
  • Vocabulaire : description psychologique
  • Écouter
  • Parler
  • Regarder
  • Vocabulaire
  • Vocabulaire : description physique
  • Écouter
  • Écrire

Contenus complémentaires

Fiches pédagogiques réalisées par : Rose-Marie Chaves (CAVILAM – Alliance française) et Vanya Siméonova - Stefka Lalova - Elena Nikolovska (CREFECO) -