La statue de la renaissance (Sénégal)

Disponible jusqu'au 31/12/2024 - 22:59Disponible jusqu'au 31/12/2024

Il faut voir au-delà de ce que l'on voit : l'éveil de l'Afrique n'a pas de prix… Vraiment ?
Présenter un monument et sa symbolique.

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Durée
2:57

Vidéo

Independances-Senegal-StatueRenaissance-Video
Ressources pédagogiques
  • B1

B1 intermédiaire

Voir les fiches
Grammaire : caractérisation
Grammaire : comparaison
Parler : Parler
Regarder : Regarder
Vocabulaire : architecture
Écouter : Écouter
Éducation aux médias : fonction de la musique
Éducation aux médias : fonction des sons
Fiche enseignant
Fiche apprenant

L'architecte sénégalais Pierre Goudiaby ATEPA nous explique la symbolique de la statue de la renaissance, érigée sur la colline des Mamelles à Dakar.

Réalisation : Philippe Brachet

Production
Sylvania Iorio et Anne Seymour
Chaîne d'origine
ARTE
- Modifié le
05/05/2021
Moussou (taxi sister)
Maintenant, je vous propose de visiter le monument de la renaissance. C’est l’édifice que nous voyons là derrière nous. Je vous laisse faire la visite avec Monsieur Atépa qui est l’architecte qui a conçu cet édifice-là.
 
Monsieur Atépa (architecte)
Hauteur, c’est 50 mètres pour le cinquantenaire. En fait, c’est 52 pour être précis. Mais c’est 50 à partir de là, là. Prenez 2 mètres et c’est 50.
Budget : ça dépend. Si on parle que du monument, le monument, il a coûté à peu près 8 milliards de nos francs, 8 milliards de francs CFA, c’est quoi ? C’est 15 millions d’euros, c’est ça, à peu près ? Bon, mais il y a les aménagements extérieurs bien sûr qui ont presque coûté autant parce qu’on est sur une colline.
Alors, en fait, ce n’est pas en bronze. C’est en cuivre cuit. Pour ne pas changer de couleur. Parce que si ça avait été en bronze, ça allait verdir. Et là, ça sera jamais vert. C’est cette couleur-là, ça va garder cette couleur-là ad vitam æternam. Donc c’est du cuivre cuit.
 
Journaliste
Marron et pas noir comme le continent africain.
 
Monsieur Atépa (architecte)
Bah non, parce que je suis pas noir, je suis marron.
 
Là, il va y avoir des écrans de télévision. Il y en aura une dizaine qui vont relater non seulement l’Afrique, l’histoire de l’Afrique, mais le futur de l’Afrique. Parce que pour nous, c’est ce qui est important. Il est important bien sûr d’ancrer son histoire dans ses racines, mais pour nous, la statue de la renaissance, c’est la renaissance africaine, c’est le futur de l’Afrique.
Voyez-vous quand les gens critiquent le monument… c’est toute cette controverse, bon, tant d’argent, pourquoi ne pas faire des écoles ? On est en train de les faire. Pourquoi y’a des gens qui ont peut-être besoin de manger un peu plus, c’est vrai. Mais comme je dis, chez vous à la maison, il y a de l’argent pour la dépense quotidienne et il y a aussi des investissements que vous faites pour demain, ne serait-ce que pour le futur de vos enfants. Nous, nous disons, oui, ça a coûté de l’argent, mais si ça doit coûter à l’éveil de l’argent, il n’y a pas assez d’argent pour ça.