La sorcière de Cildo Meireles

3 000 kilomètres de fils noirs au pouvoir maléfique !
Analyser le rôle de la caméra et du commentaire pour interpréter une œuvre.

Cette œuvre de l’artiste brésilien Cildo Meireles est une gigantesque installation constituée de 3000 kilomètres de fils noirs et d’un balai. 3000 kilomètres de fils noirs, vous imaginez ? Qui envahissent toute une salle du musée d’art contemporain de Lyon et qui nous mènent à ce petit balai. L’œuvre s’appelle « La sorcière » et représente, on peut l’imaginer, la puissance de son pouvoir maléfique à travers son balai. La force tentaculaire du mal. Pierre Corneille, auteur dramatique s’il en fut, a écrit au XVIIe siècle : « Il m'a fait trop de bien pour en dire du mal. Il m'a fait trop de mal pour en dire du bien. ». Alors, bien montrer le mal, c’est bien ou c’est mal ? Tâchez d’y penser.

Le principe : une minute, une œuvre, une citation.
La citation : "Il m'a fait trop de bien pour en dire du mal. Il m'a fait trop de mal pour en dire du bien."  Pierre Corneille

Présentation : Tom Novembre

Production : Froggies media

Publié le - Modifié le

Liens :


Ressources pédagogiques

B1

B1 intermédiaire Voir les fiches

  • Lire
  • Parler
  • Vocabulaire : description physique
  • Écouter
  • Éducation aux médias
  • Éducation aux médias : mouvements de caméra

Média

Fiches pédagogiques réalisées par : Margot Bonvallet (CAVILAM-Alliance française, Vichy)