Japon : recyclage de couches-culottes

Disponible jusqu'au 31/05/2025 - 23:59Disponible jusqu'au 31/05/2025
Et si les couches-culottes avaient une seconde vie ?
TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Durée
2:24

Vidéo

Shamengo-CouchesCulottes-video
Ressources pédagogiques
  • B1
    Adolescents12-15 ans

B1 intermédiaire

Voir les fiches
Donner une seconde vie à des objets usagés et expliquer un procédé de fabrication.
Adolescents
12-15 ans
Parler : expliquer
Parler : émettre des hypothèses
Regarder : Regarder
Écouter : Écouter
Fiche enseignant
Fiche apprenant
Fiche matériel
Contenus complementaires
Avec 20 milliards de couches-culottes produites chaque année dans le monde, ce déchet est en passe de devenir l’un des pires cauchemars de la société de consommation.
Yukihiro Shimura a peut-être trouvé un moyen d’y remédier… salvateur !
- Modifié le
11/01/2021
Voix off
Yukihiro Kimura, inventeur du recyclage des couches-culottes en combustible, Yonago, Japon.
700 000 tonnes de couches usagées sont jetées chaque année au Japon, ce qui représente jusqu’à 25 % des déchets incinérés dans certaines communes. Il y a neuf ans, cet ancien coureur automobile responsable d’une écurie pense qu’il est de son devoir de s’atteler à ce problème écologique dont personne ne s’était occupé jusqu’alors.
Yukihiro Kimura, inventeur du recyclage de couche-culotte en combustible
J’ai mis tout ce que j’avais dans ce projet. Mon énergie, mon temps, mon argent. En un mot : toute ma vie. Alors autour de moi, on m’a dit : « T’es sûr que ça vaut le coup ? », « Pourquoi tu prends ce risque ? ». Au final, le fait que tout le monde était contre moi a renforcé ma détermination.
Voix off
Yukihiro a déjà investi 2,3 millions d’euros dans son procédé unique au monde, qui vient d’être installé, à la demande du maire, dans la commune d’Uki, au sud du pays.
Yukihiro Kimura, inventeur du recyclage de couche-culotte en combustible
Quand j’ai commencé, je n’avais aucune idée des difficultés que j’allais rencontrer. Et je ne savais même pas que j’allais faire du combustible à partir de ce déchet. Si je l’avais su dès le départ, la montagne aurait été nettement plus facile à gravir. On a un objectif final, un sommet à atteindre, et ça, ça change tout.
Voix off
Aujourd’hui, la méthode est bien rodée. Quand les couches-culottes usagées des maisons de retraite arrivent ici, elles sont jetées dans cette machine. Une fois déchiquetées et séchées, elles sont alors agglomérées en petits cylindres appelés « palettes ». Ce combustible, majoritairement composé de cellulose et de plastique, permet de chauffer plusieurs installations, dont le spa de la ville.
Yukihiro Kimura, inventeur du recyclage de couche-culotte en combustible
Si le concept que j’ai initié se développe, et si demain un concurrent réussit mieux que moi, je serai content, parce qu’à mes yeux, l’important, c’est d’avoir été le premier à commencer ce business. Et croyez-moi, ça va devenir un gros business dans les années à venir.
Voix off
Alors, prêts à suivre les pas de cet activiste passionné ? Sachant que nous jetons 20 milliards de couches-culottes tous les ans dans le monde.