Florence, maître-chien

Disponible jusqu'au 26/10/2037 - 23:59Disponible jusqu'au 26/10/2037

Le métier de maître-chien : un duo de choc !
 

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Durée
2:42

Vidéo

ACSM-maitre-chien-video
Ressources pédagogiques
  • < A1.1
    A2
    AdultesNon scripteurs

< A1.1 entrée dans l'écrit A2 élémentaire

Voir les fiches

Rédiger le compte rendu d’une journée au travail.

Adultes
Non scripteurs
Écouter : Écouter
Entrée dans l'écrit (alphabétisation) : Entrée dans l'écrit (alphabétisation)
Vocabulaire : métiers
Grammaire : passé composé
Parler : émettre des hypothèses
Parler : raconter
Fiche enseignant
Fiche apprenant
Fiche matériel
Contenus complementaires

    Rencontre avec Florence, maître-chien en charge de la sécurité sur le chantier de restauration du château de Villers-Cotterêts, future Cité internationale de la langue française. 
     

    Chaîne d'origine
    TV5MONDE
    - Modifié le
    12/10/2023
    Florence, maître-chien
    Il s’appelle Loyd. Mais Sardine, c’est le petit nom, comme votre maman vous dirait « chaton »… ou autre. C’est un chien médiateur. Mais c’est vraiment… ça s’est imposé à lui-même, c’était vraiment une question de caractère chez lui. Et en fait, il est… aujourd’hui il a 5 ans d’exercice à son actif ; il est vraiment autonome. Alors, on va vraiment avoir deux choses assez précises ici. Ça va être la gestion de conflit interne aux équipes d’ouvriers. Donc ça va être vraiment… des choses vraiment du quotidien, mais qui prennent une ampleur d’agacement et compagnie. Quand on a trois cents personnes présentes sur site, forcément, vous avez des griefs qui démarrent pour tout et n’importe quoi. Et donc là, on vient juste faire baisser la tension. On ne parle pas de conflits vraiment qui prennent de l’ampleur à porter des coups. Mais simplement les éclats de voix, on vient les apaiser avec le chien ; on vient remettre tout le monde d’équerre, régler le… En fait, je suis un peu le policier, si vous voulez, du site privé qu’est le château. Et la deuxième gestion de conflits qu’on a un peu moins régulièrement mais qui se présente, c’est lorsqu’on a des réceptions politiques. En fait, on a beaucoup d’opposants, de journalistes ou de curieux qui souhaitent venir prendre des images par-dessus les bardages, ou qui vont essayer de forcer un passage, une entrée. Et là, c’est vraiment de la gestion non-intrusion avec le chien totalement dissuasif. Aujourd’hui, je présente un chien vraiment avec un rapport de médiation à l’humain. Moi, j’essaie de vraiment répondre aux questions des gens parce que tout le monde se demande « Bah dis donc, qu’est-ce qu’il fait ce chien avec ce scratch Médiation ou mon autre, avec scratch Intervention ? » ; et vraiment je prends le temps de discuter, d’expliquer. Alors vraiment autour de lui… je vais commencer par le commencement : le chiot, je vais me servir du monde entier, il a besoin de tout découvrir. Ce sont des animaux qui ont besoin à quatre mois d’avoir tout vu, d’avoir pris les ascenseurs, les escalators, d’avoir rencontré le plus de diversité possible, de personnes et de caractères, d’avoir pris le train. Parce qu’il faut qu’ils soient à l’aise avec tout l’environnement. Ensuite, vraiment, pour l’éducation stricte du chien et pour le matériel vraiment employé, on va avoir des protections pour l’entraineur. Donc là, c’est pour le déconditionnement au mordre. Et on apprend au chien à mordre dessus. Et le matériel après, une fois en poste, on a vraiment la muselière de frappe, donc une muselière en fait renforcée qui permet au chien de mettre une percussion avec la muselière. Ça permet de repousser les individus. C’est très violent. Je vous l’ai dit, ce sont vraiment nos enfants. Je leur demande beaucoup tous les jours au travail. Je leur demande de se lever très tôt, d’assumer de longues journées ; je leur dois beaucoup aussi. Donc toutes nos vacances, ils viennent avec nous. Toute leur vie, elle est articulée autour de la nôtre.