Égypte : les secrets d'Amenhotep

Disponible jusqu'au 21/01/2022 - 23:59Disponible jusqu'au 21/01/2022

Une technologie révolutionnaire révèle les secrets du pharaon Amenhotep Ier.

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Durée
1:37

Vidéo

7jours-220107-Egypte-video
Ressources pédagogiques
  • A2
    Adultes
  • B1
    Adultes
  • B2
    Adultes

A2 élémentaire

Voir les fiches

Rédiger un post pour le réseau social d’un magazine scientifique.

Adultes
Regarder : Regarder
Écouter : Écouter
Vocabulaire : histoire
Parler : émettre des hypothèses
Écrire : internet
Fiche enseignant
Fiche apprenant

B1 intermédiaire

Voir les fiches

Participer à une chronique radiophonique.

Adultes
Regarder : Regarder
Écouter : Écouter
Vocabulaire : histoire
Parler : émettre des hypothèses
Éducation aux médias : invité-e
Fiche enseignant
Fiche apprenant

B2 avancé

Voir les fiches

Participer à un débat.

Adultes
Regarder : Regarder
Écouter : Écouter
Vocabulaire : langue
Parler : donner son opinion
Parler : débattre
Fiche enseignant
Fiche apprenant
Contenus complementaires

    Des chercheurs égyptiens sont parvenus à découvrir les secrets d'une momie royale encore dans ses bandelettes grâce à l'imagerie médicale, révélant de nouvelles techniques d'embaumement lancées avec Amenhotep Ier plus de 1 500 ans avant J.C.

    Chaîne d'origine
    France 2
    - Modifié le
    07/01/2022
    Voix off
    Un passage au scanner pour un patient exceptionnel, à l’historique médical sans équivalent. Amenhotep 1er, mort il y a 3 525 ans, est un pharaon d’Égypte dont le mystère vient d’être partiellement levé. Voici les images numériques de l’examen de la momie. Elles offrent aux chercheurs un niveau de détails inédit sur son corps. Sa dentition en excellent état, les restes de sa chevelure bouclée et sa taille : 1,69 mètre. Tout cela sans enlever la moindre bandelette, prouesse inestimable de la technologie.
    Zahi Hawass, archéologue égyptien
    Nous avons pu révéler de nombreux secrets. Nous avons vu qu’il est mort à 35 ans et que son cerveau n’a pas été retiré avant de le momifier. Normalement, ça n’arrive jamais.
    Voix off
    La technique du CT-Scan utilisée depuis plusieurs années est d’autant plus précieuse que la momie d’Amenhotep 1er est l’une des rares dont les bandelettes n’ont jamais été retirées par des archéologues. Elle peut donc être analysée sans menacer sa conservation. Tout le contraire de Toutankhamon, par exemple, qui avait été lourdement endommagé une fois sorti de son sarcophage.
    Xavier Henaff, institut national de recherches archéologiques préventives
    La méthode traditionnelle était destructrice dans le sens nous devions entièrement démailloter le corps humain. Et de fait, on retirait une partie de sa protection. Tandis qu’au CT-Scan, on ne touche absolument pas au corps de la momie.
    Voix off
    Le scanner permet enfin d’obtenir des informations qui semblaient jusque-là inaccessibles. En avril dernier, des chercheurs ont ainsi découvert en Pologne qu’une de leurs momies, vieille de 2 000 ans, était une femme enceinte.