Destination Battambang (Cambodge)

Disponible jusqu'au 01/04/2030 - 23:59Disponible jusqu'au 01/04/2030
« Le pouvoir de la langue est illimité », dit un proverbe cambodgien. Quelle est donc la place du français au Cambodge ?
TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Durée
3:58

Vidéo

DestinationFrancophonie-Battambang-Video
Ressources pédagogiques
  • B1
    Adolescents16-18 ans

B1 intermédiaire

Voir les fiches
Discuter de la meilleure méthode pour apprendre une langue.
Adolescents
16-18 ans
Culture(s) : Culture(s)
Grammaire : interrogation
Parler : donner son opinion
Parler : émettre des hypothèses
Regarder : Regarder
Écouter : Écouter
Écrire : prise de notes
Fiche enseignant
Fiche apprenant
Fiche matériel
Contenus complementaires
Destination Battambang, au Cambodge, où l'école française utilise la méthode Montessori pour amener ses élèves vers la langue française avec, en complément, les cours du CNED... 
Chaîne d'origine
TV5MONDE
- Modifié le
30/04/2020

Ivan Kabacoff (en voix off), présentateur
Cette semaine, « Destination Francophonie » vous emmène à Battambang, au Cambodge.
Ivan Kabacoff, présentateur
Il y a enfin une raison, et non des moindres, de venir à Battambang : c’est que vous allez trouver ici, partout, des traces de la présence française, comme ce bâtiment, celui de la Banque Nationale, une architecture très marquée par un siècle de protectorat français.
Ivan Kabacoff (en voix off), présentateur
Et en marchant dans les rues du centre-ville, vous tomberez sur de multiples enseignes qui témoignent de ce passé.
Ivan Kabacoff, présentateur
Et voilà ! « C’est la vie ! » en français à Battambang. Mais attention ! La francophonie, ici, elle n’est pas figée, ni dans les clichés ni dans le passé. Non ! Elle est même très vivante.
Ivan Kabacoff (en voix off), présentateur
Au niveau culturel, c’est à Battambang qu’est née Phare, l’une des plus grandes compagnies de cirque du pays, fondée par des Français. Cette spécificité artistique de la ville se trouve aussi dans les nombreuses galeries, tenues par des francophones. Enfin, il y a, à Battambang une communauté francophone en pleine croissance. Ils tiennent des boutiques d’artisanat, pour valoriser le patrimoine cambodgien, des restaurants, avec une touche française, ou des hôtels, comme Le Cabaret vert, en hommage à Arthur Rimbaud. C’est ici que des Français, amoureux de la ville et qui ont décidé d’y rester, se retrouvent pour échanger sur un projet qu’ils ont construit ensemble : l’École Française de Battambang.
Ivan Kabacoff, présentateur
Allez ! Je vous emmène maintenant dans l’école qui répond parfaitement au potentiel francophone de la ville. Et en plus, vous allez voir, ils ont une approche de l’enseignement du français plutôt originale. Allez, c’est parti !
Voix off
À première vue, elle ressemble à une école cambodgienne, avec, le matin, la cérémonie de lever du drapeau. Mais dès que vous passez le portail, vous savez que vous êtes dans une école française. Les 40 enfants inscrits parlent tous français dans la cour, mais le plus étonnant se passe dans la salle de classe. En maternelle, tout d’abord. L’école propose un apprentissage du français, et des autres matières avec la méthode Montessori, créée il y a plus d’un siècle par la célèbre pédagogue italienne Maria Montessori. Les enfants circulent librement dans un environnement de cinq espaces : vie pratique, vie sensorielle, mathématiques, culture et langage, ils choisissent leur activité en toute autonomie. Audrée, une spécialiste québécoise de cette méthode, forme les professeurs françaises et cambodgiennes à guider les élèves, à 85 % cambodgiens, pour les aider à faire leurs activités tout seuls. Ils sont immergés toute la journée dans la langue française et utilisent en toute liberté le matériel pédagogique, conçu spécialement pour cette méthode d’apprentissage. Dans la classe d’à côté, Marie-José, une professeur des écoles, enseigne à des élèves du CE2 à la sixième. Pour cela, elle s’appuie sur les cours du CNED, le Centre national d’éducation à distance, qui suivent le programme scolaire français, avec des guides dans toutes les matières. Après avoir donné le programme de la journée au cours d’une séquence collective, elle passe de table en table, selon le niveau des élèves, pour les aider dans leurs activités, qui sont ensuite envoyées et évaluées en France, par les équipes du CNED. Pour la direction et l’équipe enseignante de l’école, ces deux approches pédagogiques sont complémentaires et concourent à l’autonomie et à l’ouverture des élèves, qu’ils soient Français ou Cambodgiens. Le succès est là, puisqu’à la prochaine rentrée scolaire, l’École Française déménage dans le centre-ville de Battambang, dans des locaux tout neufs, afin de pouvoir accueillir encore plus d’enfants.