Des parapentes sur le Mont-Blanc

Un exploit rarissime : voler sur le toit de l’Europe !
Voix off
Ce ne sont pas des oiseaux que vous voyez tourner autour du sommet du Mont-Blanc, mais bien des parapentistes. Mercredi dernier, plusieurs centaines d’entre eux sont parvenus en volant sans moteur, à atteindre le toit de l’Europe à plus de 4800 mètres d’altitude : un fait rarissime.
Bastien Langlois, parapentiste et moniteur de parapente
C’est quelque chose qui est quand même exceptionnel. On va déplier un bout de chiffon en haut d’une montagne, ce bout de chiffon va vous amener au sommet, au toit de l’Europe. C’est quand même incroyable, le tout sans moteur. C’est le rêve d’Icare [1].
Voix off
Un rêve d’Icare rendu possible grâce à des conditions météo aussi exceptionnelles qu’inhabituelles. Comme une grosse partie de l’Europe, le massif alpin a été touché par la canicule avec des températures montant jusqu’à quinze degrés.
Bastien Langlois, parapentiste et moniteur de parapente
Les grosses canicules en France ont créé des ascendances, des thermiques généreux et qui montent très haut, qui nous ont permis de monter entre 5000 et 5700 [2], pour ceux qui sont montés tout en haut, et donc ça a permis de poser au sommet du Mont-Blanc.
Voix off
Oui, car certains ne se sont pas contentés de survoler le Mont-Blanc, ils y ont même atterri. Se poser, puis redécoller : deux actions rendues extrêmement compliquées par l’espace limité disponible sur le sommet, mais aussi par un plus faible taux d’oxygène dans l’air à l’altitude, avec un effet sur le corps comparable à celui provoqué par l’alcool les décisions sont prises avec moins de jugement. Une prise de risque importante pour certains parapentistes moins chevronnés. Un d’entre eux est d’ailleurs décédé après un décollage manqué, une manœuvre, comme vous pouvez le voir, extrêmement délicate à réaliser. Une raison pour laquelle les mairies de Chamonix et Saint-Gervais ont décidé d’interdire l’atterrissage de parapentes au sommet du massif. Une manière de préserver le Mont-Blanc, mais aussi de protéger ces hommes qui planent enivrés par un vol hors du commun.

[1] C'est d’une légende que provient cette expression. Elle signifie le rêve de voler comme un oiseau.
[2] Mètres d’altitude.
 

Grâce à la canicule qui a touché l'Europe, des parapentes sont parvenus sans moteurs au sommet du Mont-Blanc.

Chaîne d'origine : RTBF

Publié le - Modifié le

Liens :

Pour les apprenants

L'émission


Ressources pédagogiques

A2AdultesB1AdultesB2Adultes

A2 élémentaire (Adultes)Présenter un exploit.Voir les fiches

  • Grammaire : passé composé
  • Parler
  • Regarder
  • Vocabulaire
  • Écouter
  • Grammaire : cause et conséquence
  • Parler
  • Regarder
  • Écouter
  • Grammaire : participe présent
  • Parler
  • Regarder
  • Écouter

Contenus complémentaires

Média

Fiches pédagogiques réalisées par : Stéphanie Witta (Alliance française de Bruxelles-Europe, CELF) - -