Chez nous (Plan d'Aou, Air bel) Patrick Fiori et Soprano

Disponible jusqu'au 12/12/2028 - 22:59Disponible jusqu'au 12/12/2028
Patrick Fiori et Soprano chantent l’enfance et le multiculturalisme propre aux grandes cités construites au début des années 60 en France.
Durée
0:00

Vidéo

PDC-PatrickFioriftSoprano-ChezNous-Video
Ressources pédagogiques
  • B1
    Adultes
  • C1
    Adultes

B1 intermédiaire

Voir les fiches
Rédiger un article sur la vie quotidienne dans les grandes cités.
Adultes
Culture(s) : Culture(s)
Grammaire : hypothèse et condition
Grammaire : passé composé / imparfait
Lire : Lire
Parler : Parler
Regarder : Regarder
Écouter : Écouter
Écrire : article
Fiche enseignant
Fiche apprenant

C1 expérimenté

Voir les fiches
Rédiger un courrier pour défendre la rénovation des grands ensembles ou leur destruction.
Adultes
Culture(s) : Culture(s)
Grammaire : hypothèse et condition
Parler : Parler
Écouter : Écouter
Écrire : lettre, carte
Éducation aux médias : analyse des images
Fiche enseignant
Contenus complementaires
    Production
    Sony Music
    Album
    Promesse
    Composition
    Jean-Jacques Goldman
    - Modifié le
    10/08/2021
    [Patrick Fiori et Soprano]
    Vous là-bas vous irez là, bâtiment 23
    Toi tu fais quoi, la smala1, mettez- vous par là
    T’es Rital2 et toi Malien, vous serez voisins
    Un jour on s’est posés là
     
    Vous trois, là, quoi c’est étroit ? Pas de charabia
    C’est provisoire, on verra, 30 ans qu’on est là
    L’école en bas, le tabac, deux boutiques ici
    Et c’est là qu’on a grandi
     
    On avait traversé les mers
    On avait tout laissé derrière
    Dieu que la vie nous semblait belle
    On était chez nous au Plan d’Aou, à Air Bel
     
    On faisait le tour de la Terre
    À chaque étage, solidaires
    C’est ici qu’ont poussé nos ailes
    Dans notre Babel 3 au Plan d’Aou, à Air Bel
     
    Tu te souviens de Sarah, Kader est soldat
    Le fou du 3, les fiestas, des Gitans, les voix
    C’était tajine et pizzas, duduk4 et guitare
    Les portes ouvertes et l’espoir
     
    C’était pas que foot ou rap et tous les clichés
    On rêvait CAP, bac, un job et voter
    Les conneries, les faux pas, gare aux papas
    Ça filait droit dans toutes les fois
     
    Refrain
     
    [Enfants]
    Nous sommes les enfants des tours
    Tout a bien changé de nos jours
    Le même ciel et le même soleil
    Mais rien n’est plus vraiment pareil
     
    [Patrick Fiori et Soprano, enfants]
    Ce sont les mêmes quatre tours
    [Les portes closes à double tour]
    C’était la liberté, la France
    [Nous c’est méfiance et défiance]
     
    On avait traversé les mers
    [Racontez, grands frères]
    On avait largué les misères
    [Nous, c’était hier]
    Dieu que la vie nous semblait belle
    On était chez nous au Plan d’Aou, à Air Bel
    [Chez nous au Plan d’Aou, à Air Bel]
    On faisait le tour de la Terre
    [On sait pas quoi faire]
    À chaque étage, solidaires
    [Chacun ses affaires]
    C’est ici qu’ont poussé nos ailes
    Dans notre Babel au Plan d’Aou, à Air Bel
    [Babel au Plan d’Aou, à Air Bel]
     
     
    1. La smala est un mot d’origine arabe qui aujourd’hui signifie la famille (nombreuse) ou la tribu en français familier.
    2. Rital, mot d’argot populaire,  désignait de manière péjorative les ouvriers italiens qui ont immigré en France, en Belgique, en Suisse après la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui moins péjoratif, ce mot peut désigner les Italiens ou les personnes d’origine italienne.
    3. Babel fait référence à la Tour de Babel, un épisode de la Bible. Généralement utilisée pour parler de confusion, de chaos, le mot semble dans la chanson prendre un ton positif pour parler de mélange des langues et de cultures.
    4. Le duduk (aussi appelé doudouk, doudouki, doudoug ou dadouk) est un instrument de musique arménien qui ressemble à une flûte.