Canada : La Tablée des Chefs

Disponible jusqu'au 31/05/2025 - 23:59Disponible jusqu'au 31/05/2025

Mélanger cuisine solidaire et anti-gaspillage : la recette d’une réussite.

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Durée
2:02

Vidéo

Shamengo-TableeDesChefs-video
Ressources pédagogiques
  • B2
    Adolescents16-18 ans

B2 avancé

Voir les fiches

Organiser un repas solidaire.

Adolescents
16-18 ans
Écouter : Écouter
Regarder : Regarder
Grammaire : pronoms relatifs
Vocabulaire : politique et société
Parler : débattre
Parler : expliquer
Écrire : commentaire
Écrire : courriel
Fiche enseignant
Fiche apprenant
Fiche matériel
Contenus complementaires

    « Nourrir et éduquer : pour lutter contre l’insécurité alimentaire, et développer leur autonomie alimentaire. »
    Telle est la devise de Jean-François Archambault,  et des Cuisines Solidaires au Québec.

    - Modifié le
    24/06/2021
    Voix off
    Jean-François Archambault, créateur de La Tablée des Chefs , Montréal, Canada. Dans les pays riches, nombreux sont ceux qui ne parviennent plus à s’offrir régulièrement trois repas par jour. Pour y remédier, cet ancien manager dans l’hôtellerie a décidé de demander aux chefs étoilés de ne plus jeter leurs surplus de repas à la poubelle.
    Jean-François Archambault, créateur de La Tablée des Chefs
    J’ai attendu un évènement dans ma vie qui a été bouleversant : le décès de ma mère, pour me dire que moi j’étais en chair et en os et que je pouvais faire une différence dans la vie des autres.
    Voix off
    Jean-François crée La Tablée des Chefs il y a dix ans. Son principe : récupérer les restes des buffets pour les acheminer dans une banque alimentaire. Ces colis sont ensuite distribués à des associations, comme ici, dans ce foyer de jeunes en rescolarisation.
    Femme interviewée
    C’est de la nourriture qui est vraiment fraîche, et puis c’est de la haute qualité. Les gens qui en bénéficient ici sont pas nécessairement habitués. Donc de recevoir la nourriture comme ça, c’est toujours le bienvenu.
    Voix off
    Et des petits cadeaux comme celui-là, les cinquante chefs de La Tablée en font 150 000 par an.
    Jean-François Archambault, créateur de La Tablée des Chefs
    Dans les six, sept premières années, là, on n’était pas très bien reçus. Je me suis fait fermer la porte, puis des chefs qui ne retournaient pas mes appels.
    Voix off
    Son objectif à terme : apprendre aux bénéficiaires de La Tablée à cuisiner malin pour se passer de l’aide alimentaire.
    Jean-François Archambault, créateur de La Tablée des Chefs
    Je serai heureux le jour le volet de récupération alimentaire serait moins nécessaire aux Québécois. Ils seraient capables de s’alimenter par eux-mêmes. J’espère qu’un jour on va juste faire de la formation culinaire.
    Voix off
    Alors ? Prêts à parler de La Tablée des Chefs à votre restaurant préféré ?