Ça me blesse Quand La Diva S'en Va

Les problèmes de société : ça vous vexe, vous blesse, vous stresse ?
Exprimer son indignation, sa révolte.
Durée
2:45
Artiste : Quand la Diva s'en Va Paroles : Dominique Terral Musique : Balkan Teklioglu Maison de production : Tant que ça groove productions

Vidéo

PDC-QuandLaDivaSEnVa-CaMeBlesse-Video
Ressources pédagogiques
  • B1
    B2

B1 intermédiaire B2 avancé

Voir les fiches
Grammaire : argumentation
Phonétique : sons
Vocabulaire : mots familiers / registres de langue
Vocabulaire : vie quotidienne
Vocabulaire : sentiments
Écrire : article
Éducation aux médias : analyse du montage
Fiche pédagogique
    La société actuelle, l'indignation.
    Production
    Tant que ça groove Production
    Album
    Ça me blesse
    Composition
    Dominique Terral / Balkan Teklioglu
    - Modifié le
    07/12/2021
    Et ça me vexe
    Et ça me choque
    Et ça me blesse
    Et ça m’affole

    Ça me blesse, ça me vexe
    Ça me laisse un peu perplexe
    Qu’on se clone aux hormones
    Que tu te parfumes à l’ozone

    Ça me touche cette couche qu’on transperce
    Et ça me stresse, oh ça me blesse
    Ça me laisse ce goût amer dans la bouche
    Et ça m’assomme toutes ces connes
    qui critiquent Michael Jackson
    ça me désole d’avoir perdu mon idole

    Et ça me saoule mais ça fait cool
    De passer ma vie sur facebook
    Et ça me grille le cerveau
    De t’envoyer des textos
    Et ça m’irrite toute la thune
    mise pour marcher sur la lune
    et tout le fric des politiques qui font la Une

    Ça me dévore quand tu sors
    À nouveau avec ton ex
    Et j’ai pas tort
    Quand tu sors encore une fois tes kleenex


    Et ça me choque ces bébés phoques
    Qu’on tue pour tes crèmes loufoques
    Quand tu te crames au soleil
    Juste pour me plaire
    Et ça me débecte tous ces mecs
    Qui tapent à ta porte pour des sectes
    Et ça m’affecte c’est la loose
    Les gourous à la Tom Cruise
    Et ça me tue qu’on se tue pour un mot
    Un geste de trop, qu’on bouffe trop
    Qu’on se bouscule dans le métro.

    Ça m’horripile, c’est débile
    Qu’on se regarde tous le nombril
    Et ça me casse, ça me froisse
    Ça me tracasse, et ça m’agace
    Et ça m’émousse, ces frimousses
    Des petits blacks qui ont la dalle
    Tout ce crack tout l’alcool dans les écoles
    Ça me mine qu’on discrimine selon ta peau ou ton jean
    Et ça me blesse, ça m’abaisse
    Et j’y repense sans cesse
    Et on se viole, on se voile
    On se fout à poil sur la toile
    Ça m’affole si même les vaches deviennent folles

    Et on s’enfume, on se pique,
    On fume et on s’intoxique
    Et ça me pique, ça me chatouille
    J’en ai vraiment plein les … plein les …