Bienvenue chez moi Bigflo et Oli

Disponible jusqu'au 18/06/2030 - 23:59Disponible jusqu'au 18/06/2030
Les chanteurs Bigflo et Oli vous proposent un voyage au cœur des villes de France et de leurs spécialités. Suivez-les !
Durée
0:00

Vidéo

PDC-BigFloEtOli-BienvenueChezMoi-video
Ressources pédagogiques
  • A1
    Adolescents12-15 ans16-18 ans
  • B1
    Adolescents16-18 ans

A1 débutant

Voir les fiches
Présenter un pays francophone à travers ses symboles.
Adolescents
12-15 ans
16-18 ans
Culture(s) : Culture(s)
Parler : faire une présentation, un exposé
Regarder : Regarder
Vocabulaire : Vocabulaire
Écouter : Écouter
Fiche enseignant
Fiche apprenant

B1 intermédiaire

Voir les fiches
Écrire un couplet pour présenter sa ville.
Adolescents
16-18 ans
Culture(s) : Culture(s)
Parler : décrire
Regarder : Regarder
Vocabulaire : synonymes et antonymes
Écouter : Écouter
Écrire : poème, chanson
Fiche enseignant
Fiche apprenant
Contenus complementaires
    Production
    BMG Rights Management
    Album
    La vie de rêve
    Composition
    Florian et Olivio Ordonez
    - Modifié le
    29/10/2020
    Je t'ai déjà parlé de Bordeaux ? (Non)
    Sur les quais on aime appeler les jolies filles taillées comme des cannelés
    J'ai vu l'étendue des vignobles à travers le hublot
    Miroir, miroir d'eau, dis-moi qui est le plus beau
     
    J'suis passé en Normandie, j'ai vu les villes et les plages (ah ouais ?)
    Pour pas te mentir, j'ai surtout vu des vaches (haha)
    J'ai vu des lions et des lionnes au cœur rugissant
    Un Havre de paix Caen j'suis passé par Rouen
     
    Un arrêt à Lille, c'est vrai que c'est pas la plus belle des villes
    Mais sur la Grand’Place je me suis comme senti libre
    Senti petit, senti ch'ti dans le décor
    Les gens étaient plus chaleureux que le temps dehors (c'est vrai)
     
    J'suis passé par Lyon et j'ai pas compris tout de suite
    Quand je disais « bonjour » on me répondait « 69 la trik »
    J'ai traîné place Bellecour avec tous mes zonards
    On m'a dit qu'à Saint-Étienne y a que des connards
     
    Faut que j'te parle de Marseille, son port, ses ruelles un peu crades
    Et j'ai même pris l'accent en chantant dans le stade
    Au milieu de ces grandes gueules moi j'en menais pas large
    J'ai entendu des cigales mais pas le bruit des kalach
     
    J'suis allé à Saint-Étienne prendre un peu l'air (ouais)
    On m'a forcé à enfiler un foutu maillot vert (putain)
    J'ai traîné Rue des Martyrs avec tous mes zonards (et ouais)
    On m'a dit qu'à Lyon (quoi ?) y a que des connards (non !)
     
    Bienvenue chez moi
    Que tu viennes d'une grand ville, ou d'un petit village
    Faut qu'tu vois ça, ah, ah
    On a les plus belles filles, les plus beau paysages

    Viens faire un tour chez moi
    Viens faire un tour chez moi
    Viens faire un tour chez moi

     
    À Brest et Rennes, je me suis senti un peu con
    Quand les gens m'ont dit qu'ils étaient pas français mais bretons
    Des marins au grand cœur, un petit peu trop ivres (ouais)
    Naviguant sur une mer de cidre
     
    Une journée à Paris et Notre-Dame a fait une seine (ah ouais ?)
    Elle m'a dit que j'étais trop lent et que nos petits accents la gênent
    Elle est pressante et oppressante, elle est stressante et cruelle
    Elle est blessante, elle est glaçante mais putain ce qu'elle est belle
     
    Je suis allé sur une île, le volcan m'a ouvert ses bras
    Et l'océan me chuchotait « La Réunion lé la »
    Y a pas de religion ou de couleur sur la photo
    Une engueulade c'est aussi rare que de voir un dodo
     
    Tu connais pas Montpellier ? La plage est tout prêt d'ici
    On passe tout l'après-midi place de la Comédie
    On prend notre temps, ne viens pas croire qu'on est faignant (non)
    Les arènes de Nîmes jusqu'au palmiers de Perpignan

    J'suis allé à Strasbourg, j'suis revenu avec du kouglof sous le coude
    C'est fou j'ai encore dans la bouche le goût de la choucroute
    Les charmes des limites de l'Hexagone
    Et j'écris cette phrase avec la plume d'une cigogne
     
    Refrain
     
    J'suis allé en Belgique, logique, j'ai fait le plein de frites
    J'ai cru voir de la bière sortir du Manneken-Pis
    Y a de la vie quand le carré s'anime
    J'y suis tellement allé, j'ai l'impression de voir la famille (une fois) (bah oui)
     
    À Nantes j'ai commencé un safari géant
    J'ai croisé des Canaris, volé autour d'un éléphant
    J'ai vu des kickers, des skippeurs, des kiffeurs
    Le seul endroit où j'ai croisé des dealers, des p'tits beur
     
    J'me suis posé en Suisse calmement
    Près des cygnes sur les rives du lac Léman
    J'ai coupé mon atèle pour pas qu'on m'appelle
    Là-bas j'ai abusé sur l'emmental et la montagne de chocolat
     
    Première fois en Corse, le choc
    La terre, la mer, au début j'ai eu du mal avec le caractère
    Sur la terrasse, les blagues de vieux m'ont fait rire
    Je voulais plus partir, plus remonter dans le ferry
     
    J'suis né à Toulouse, forcément j'suis pas vraiment honnête
    Elle a vu mes premiers pas et m'a porté chaque seconde
    Et tu demanderas à tous ceux qui la connaissent
    Ils te diront « C'est la plus belle ville du monde ! »
     
    Refrain (x2)
     
    Tu sais qu'à Nantes y a un éléphant mais genre il est automatisé 
    Et il avance et tout, genre il bouge dans la ville
    Qu'est-ce tu dis frère ? Mais j'te jure c'est vrai, c'est, un truc
    C'est un éléphant (sûr ?) mais genre un robot éléphant
    Ah ouais ? putain, mais tu…
    C'est un éléphant, mais un, un robot