Amoureux solitaires Etienne Daho

Dites-vous « Je t'aime » sans le penser vraiment ?
Débattre sur les sentiments ; découvrir des reprises en musique ou en cinéma.
Durée
3:54
Artiste : Etienne Daho Paroles : Elli Medeiros Musique : Jacno Album : Le condamné à mort Maison de production : Polydor / Universal Music

Vidéo

PDC-EtienneDaho-AmoureuxSolitaires-Video
Ressources pédagogiques
  • A2
    B1

A2 élémentaire B1 intermédiaire

Voir les fiches
Lire : Lire
Parler : Parler
Vocabulaire : cinéma
Vocabulaire : musique
Vocabulaire : sentiments
Écouter : Écouter
Écrire : Écrire
Fiche pédagogique
    L'amour, le besoin de s'entendre dire des mots d'amour.
    Production
    Polydor / Universal Music
    Album
    Le condamné à mort
    Composition
    Elli Medeiros / Jacno
    - Modifié le
    07/12/2021
    [Refrain] :
    Hey toi
    Dis-moi que tu m’aimes
    Même si c’est un mensonge
    Et qu’on n’a pas une chance.
    La vie est si triste
    Dis-moi que tu m’aimes
    Tous les jours sont les mêmes
    J’ai besoin de romance
    Un peu de beauté plastique
    Pour effacer nos cernes
    De plaisir chimique
    Pour nos cerveaux trop ternes
    Que nos vies aient l’air d’un film parfait

    [Refrain]

    Puisque je sais que tu mens.
    La vie est si triste
    Dis-moi que tu m’aimes
    Oublions tout
    Nous mêmes
    Ce que nous sommes vraiment
    Amoureux solitaires
    Dans une ville morte
    Amoureux imaginaires
    Après tout qu’importe
    Que nos vies aient l’air d’un film parfait

    [Refrain]

    Et qu’on n’a pas une chance…
    La vie est si triste
    Dis-moi que tu m’aimes
    Tous les jours sont les mêmes
    J’ai besoin de romance
    Un peu de beauté plastique
    Pour effacer nos cernes
    De plaisir chimique
    Pour nos cerveaux trop ternes
    Que nos vies aient l’air d’un film parfait

    [Refrain]

    Puisque je sais que tu mens.
    La vie est si triste
    Dis-moi que tu m’aimes
    Amoureux solitaires
    Dans une ville morte
    Amoureux imaginaires
    Après tout qu’importe
    Que nos vies aient l’air d’un film parfait