Alfred Hitchcock, génie du cinéma

Portrait d’Alfred Hitchcock, un cinéaste culte...
Voix off
Cette scène de La Mort aux trousses, les ciseaux dans Le Crime était presque parfait, ce manège qui s’emballe… On pourrait en citer bien d’autres, tant Hitchcock en a laissé, des scènes cultes dans des films cultes. Mais dans quel cerveau sont nées ces scènes de génie ? Tout est parti d’un traumatisme d’enfant. Au départ, il y a l’imagination d’un petit garçon né à la fin du 19e siècle dans un quartier populaire de Londres, dont toute l’enfance a baigné dans l’atmosphère des années Jack l’Éventreur. À Leytonstone, son quartier d’origine, il ne reste que quelques mosaïques dans le métro en mémoire du cinéaste. Mais de ces années-là, Hitchcock racontait souvent la même anecdote sur une punition qui l’avait marqué. 
Nicholas Haeffnerbiographe d’Alfred Hitchcock
Son père l’avait envoyé au commissariat avec un morceau de papier à remettre à un policier. Le policier, un complice, l’avait lu et avait mis le petit garçon dans une cellule jusqu’à ce que sa famille vienne le chercher. Ça l’avait terrorisé, et cette punition, il s’en est souvenu longtemps. 
Voix off
Un petit garçon traumatisé qui, devenu cinéaste, a voulu retranscrire cette frayeur. Et sa technique, c’est de multiplier les plans. Dans la scène de la douche de Psychose, le visage, l’assassin, le couteau, en 45 secondes, 70 images différentes tournées en sept jours. Avec un seul but : que le spectateur ressente physiquement la terreur du personnage. 
Serge Toubianacritique de cinéma
C’est pour ça qu’on parle de génie d’Hitchcock. C’est qu’il avait une vision extrêmement audacieuse du cinéma et il en a fait un instrument pour, disait-il, avec Psycho, contrôler les émotions du public et faire que le public, partout, à une seconde près, ait peur, réagisse, crie, etc. 
Voix off
Le génie d’Hitchcock, c’est aussi d’avoir trouvé son double en musique. L’association avec Bernard Herrmann a donné lieu à quelques musiques cultes. Dans Vertigo par exemple, la musique, répétitive, donne le vertige ; elle fait partie de la narration. 
Ollivier Pourriolconférencier
Il pose quelque chose qui est là, auquel on ne fait pas véritablement attention et qui devient décisif. C’est ça, le génie de Hitchcock, c’est de prendre de la musique tapisserie, de vous faire croire que ce n’est qu’une tapisserie et d’en faire le sujet principal, voire l’auteur du crime ou l’instrument du crime. 
Voix off
Jusqu’à son ultime film, Hitchcock aura raconté des histoires d’amour qui ressemblent à des meurtres, et tourné ses crimes comme des histoires d’amour. Sans oublier la touche d’humour british… 
Alfred Hitchcockcinéaste
Ici Alfred Hitchcock, le cinéma n’est pas mort.

Trente-huit ans après sa mort, Alfred Hitchcock reste un maître incontesté du suspens, une référence incontournable dans l’art de distiller la terreur.
Mais d'où vient cette capacité à jouer avec les émotions du public ? Quels sont les techniques mises en place par le cinéaste pour arriver à ses fins ?

Chaîne d'origine : France 2

Publié le - Modifié le

Liens :


Ressources pédagogiques

A2AdultesB1AdultesB2Adultes

A2 élémentaire (Adultes)Imaginer et jouer un dialogue.Voir les fiches

  • Culture(s)
  • Parler
  • Regarder
  • Vocabulaire : cinéma
  • Écouter
  • Culture(s)
  • Grammaire : interrogation
  • Parler
  • Regarder
  • Vocabulaire : cinéma
  • Écouter
  • Écrire : biographie
  • Culture(s)
  • Parler
  • Regarder
  • Vocabulaire
  • Écouter
  • Écrire : critique

Contenus complémentaires

Fiches pédagogiques réalisées par : Tatiana Bésory (CAVILAM-Alliance française, Vichy) - -