Les trois points importants à anticiper pour le passage en ligne de ses cours : la communication, les classes virtuelles, le dépôt de fichiers.

C'est le premier outil à avoir. Il sert à transmettre les informations importantes sur les cours en amont, inviter les apprenants aux outils de visioconférence. Cela peut être :

  • un site Internet, pour informer sur l'offre de cours,
  • des groupes Whatsapp, pour les alertes, les échanges courts par écrit,
  • des courriels, pour inviter les apprenants aux sessions de visioconférence.

Conseil

Préparez bien la phase de communication et d'explication en amont de vos cours (comment se passent les cours ? Avec quels outils ? Quel matériel faut-il ? etc.).

Site Internet de l'Alliance française de Hong Kong.
Site Internet de l'Alliance française de Hong Kong.

C'est l'outil que vous utiliserez pour l'animation de vos classes virtuelles. L'alliance française de Hong Kong utilise Zoom, mais les solutions de visioconférence sont nombreuses :


Chacun a ses avantages et ses inconvénients. L'important est de tester les outils avant de se lancer. C'est ce qu'ont fait les enseignants de l'alliance française de Hong Kong en s'entrainant sur plusieurs jours à s'inviter dans les sessions de visioconférence, à se gérer, à écrire dans le chat, partager son écran, etc.
 

Conseils

  • Soyez clair sur la durée des sessions de cours. Vous devrez probablement réduire la durée de vos sessions, en particulier avec les enfants.
  • Testez les outils en réfléchissant à vos besoins (fonctionnalités, durée de la session, nombre de participants, cout).

Pour obtenir des conseils sur l'animation de votre classe virtuelle, vous pouvez revoir notre webinaire sur le sujet.

Extrait du webinaire de TV5MONDE sur la classe virtuelle.
Extrait du webinaire de TV5MONDE sur la classe virtuelle.

Pour l'échange de fichiers, de productions écrites, productions orales, il faudra passer par un autre outil. Les solutions de partage de fichiers sont nombreuses. Cela peut passer des systèmes de partage simple :

Ou bien par des LMS (plateforme d'apprentissage en ligne) :

Ou encore des réseaux sociaux apprenant, comme Ning, utilisé par l'alliance française de Hong Kong.


Extrait du Ning de l'alliance française de Hong Kong.
Extrait du Ning de l'alliance française de Hong Kong.

Pour l'enseignement aux enfants, vous aurez peut-être besoin d'utiliser d'autres outils, comme Klassroom, une application de communication qui fait le lien entre les enfants, les parents et les enseignants.

Ces conseils sont tirés des témoignages, réalisés par TV5MONDE, d'acteurs et d'actrices du FLE, dans le cadre de crise sanitaire liée au coronavirus en 2020. En particulier l'interview de David Cordina, directeur des cours de l'alliance française de Hong Kong.

Pour en savoir plus sur les solutions du monde éducatif face au coronavirus, consultez notre dossier sur le sujet.

Pour vous former, regardez les webinaires de TV5MONDE et ceux de l'institut français.