Un dîner particulier

Lors d’un repas, tous nos sens sont en éveil. Quel est le rôle de la vue ?
Participer à un test à l’aveugle pour reconnaître des produits alimentaires ou des objets.
Connectez-vous pour sélectionner une ressource.
Publié le 19/05/2017 - Modifié le 19/05/2017
Adomania3-6-UnDinerParticulier-video
© France 2
  • À propos
  • Transcription
  • Partager
Durée : 1:33
Disponible jusqu'au : 19/05/2022
Des personnes mangent dans le noir et tentent de reconnaître les aliments.
Chaîne d'origine : France 2
Le serveur

Adriana…

Adriana Karembeu

Oui, oui, oui.

Le serveur

J’ai votre plat.

Adriana Karembeu

Je m’écarte.

Le serveur

N’allez pas trop loin.

Michel Cymes

Moi, j’ai les mains tendues.

La psychologue diététicienne

Toi, t’attrapes ton plat ?

Michel Cymes

Ouais, j’attrape mon plat en même temps. Moi, j’aide. Voilà ! Alors ça, ça a une odeur… Ça a une odeur.

Adriana Karembeu

C’est très bon.

Michel Cymes

Une pomme de terre, déjà.

Adriana Karembeu

Moi, j’ai… comment ça s’appelle… courgette.

Michel Cymes

Ah… un morceau de viande, avec du curry.

Adriana Karembeu

Heureusement qu’on ne voit pas comment je mange ça.

La psychologue diététicienne

Je pense, du veau.

Michel Cymes

Du veau, non ?

La psychologue diététicienne

C’est fort pour du veau.

Michel Cymes

Du bœuf, toi tu dis ?

La psychologue diététicienne

Non. Non, je ne sais pas, c’est…

Michel Cymes

Ah, c’est du veau ! Mais bien sûr que c’est du veau !

La psychologue diététicienne

Donc, on dirait du veau et une purée de quelque chose.

Adriana Karembeu

Purée de carottes !

La psychologue diététicienne

Non, c’est pas possible, c’est… […]

Tu vois, c’était du canard, c’était ni veau, ni bœuf, ni agneau.

Adriana Karembeu

Ah, t’avais raison.

Michel Cymes

Mais le canard, ça ressemble pas mal au veau.

Le serveur

Et la dernière. Vous avez votre assiette devant vous. La cuillère est tout à fait à droite dans l’assiette.

Michel Cymes

Y a des asperges.

Laurence (la psychologue diététicienne)

Moi, j’ai l’impression qu’il y a des petits pois.

Adriana Karembeu

C’est des petits pois.

Michel Cymes

Est-ce que…

Laurence (la psychologue diététicienne)

Y a un truc mou…

Michel Cymes

J’arrive pas à le prendre. Y a un truc mou que j’arrive pas à choper. C’est plus difficile à manger le dessert !

Laurence (la psychologue diététicienne)

Ah oui, c’est dur. Ah... attends…

Adriana Karembeu

Ah si, t’avais raison : y a* de la meringue.

Michel Cymes

J’essaie de voir si l’œil peut s’habituer à l’obscurité et voir quelque chose, au bout d’une heure. Et là, je m’épuise, mais je ne vois rien.

Laurence (la psychologue diététicienne)

C’est un abricot, non ?

Adriana Karembeu

Abricot, oui !

Laurence (la psychologue diététicienne)

Oh, c’est bizarre.

Le serveur

Donc Adriana va se lever.

Adriana Karembeu

Oui.

Michel Cymes

Je me mets où ?

Laurence (la psychologue diététicienne)

Oui, c’est bon.

Le serveur

Derrière Laurence.

Michel Cymes

Derrière Laurence.

Le serveur

Voilà, main gauche sur l’épaule gauche.

* forme correcte : « il y a de la meringue »