Quand le travail est toxique

D’où vient le mal-être au travail ?
Proposer des solutions concrètes pour améliorer le climat de travail (A2), faire des propositions pour améliorer l’ambiance de travail (B1), échanger sur le bien-être au travail (B2).
Connectez-vous pour sélectionner une ressource.
Publié le 09/11/2018 - Modifié le 09/11/2018
7jours-181109-travail-video
© Radio Canada
  • À propos
  • Liens
  • Transcription
  • Partager
Durée : 1:50
Disponible jusqu'au : 23/11/2018
Travailleurs et spécialistes nous parlent des causes et des conséquenses des tensions au travail.
Chaîne d'origine : Radio Canada
Voix off
Les Québécois passent le quart de leur semaine au travail. Des moments qui sont parfois difficiles.
1ère femme interviewée
Un climat toxique. Je suis partie à cause de ça.
1er homme interviewé
T’es qu’un ci, t’es un ça, un moins que rien, t’es…
Voix off
Comment on fait pour travailler dans ces conditions-là ?
1er homme interviewé
On travaille pas longtemps. 
Voix off
Ce type de témoignages préoccupe les employeurs qui sont de plus en plus nombreux à consulter des professionnels pour améliorer le climat de travail. Certains conseillers en ressources humaines ont vu leurs demandes d’intervention augmenter de 40 % en un an.
Manon Perreaultconseillère en ressources humaines agréée
Soit entre collègues ou même entre les gestionnaires et les employés, donc on remarque là, une plus grande, des plus grands besoins à ce niveau-là. 
Voix off
Les syndicats affirment que le climat malsain est causé par différents facteurs : une surcharge de travail, la compétition entre les entreprises et, de plus en plus, le manque de main d’œuvre.
David Bergeron-Cyrprésident de la Fédération du commerce de la CSN[1]
Les gens vivent la frustration parce qu’à cause du manque de main-d’œuvre, ils ont la difficulté à finalement prendre leurs congés fériés auxquels ils ont droit, leurs semaines de vacances. Alors, ça se trouve que ça nuit, ça, au climat de travail. 
Voix off
Les conseillers en ressources humaines ne vont pas jusqu’à dire que la situation se détériore, mais il est clair que les dénonciations sont plus nombreuses.
Manon Poirierdirectrice générale de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés
Le mouvement #Moiaussi a amené une sensibilité de la société et dans les organisations. Beaucoup d’organisations qui font de la formation, de la sensibilisation, pour prévenir le harcèlement. 
Voix off
Un travailleur québécois sur cinq estime avoir été victime de harcèlement, mais une ambiance de travail malsaine peut prendre d’autres formes que le harcèlement.  
Manon Poirierdirectrice générale de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés
Dans 60 % des cas, à la base, c’est un problème de civilité. Donc, des gens qui se respectent pas, les gens qui se disent pas bonjour, des gens qui s’ignorent. À la base, c’était ça, et avec le temps, ça, les choses se sont empirées et, tout ça, et là c’est devenu des cas de harcèlement.
Voix off
Les entreprises ont tout avantage à réaliser l’importance des bonnes relations de travail. Une étude estime qu’un employé heureux est 30 % plus productif que les autres.  
 
 
_________________
Vocabulaire à retrouver dans l’application 7 jours sur la planète : ambiance, améliorer, climat, collègue, compétition, condition, congé, conseiller, consulter, dénonciation, employeur, entreprise, estimé à, facteur, formation, intervention, malsain, organisation, syndicat, témoignage, toxique, travailleur.

[1]Confédération des syndicats nationaux