Pirate

L’informatique : terrain de jeux pour les pirates des temps modernes !
Créer une affiche pour mettre en garde contre le piratage informatique.
Connectez-vous pour sélectionner une ressource.
Publié le 16/05/2018 - Modifié le 16/05/2018
Adomania4-9-Pirate-Video
  • À propos
  • Transcription
  • Partager
Durée : 1:24
Disponible jusqu'au : 16/05/2023
Vous avez dit « pirate » ? Explication animée de l'évolution du sens de ce mot.
Voix off
Les pirates ont de beaux jours devant eux ! En tout cas, les domaines où ils s’illustrent ne cessent de s’étendre au fur et à mesure des avancées de l’informatique. Et dans cette discipline, on entend beaucoup parler d’eux en ce moment. À tel point que le verbe « pirater » s’emploie pour des actions diverses. Le piratage informatique, il peut consister à accéder à des données dont l’usage est privé : on casse les codes, on vient à bout des verrous, si on est assez habiles pour le faire. Mais on peut également pirater un film, se l’approprier sans payer. Et le mot s’emploie à propos du téléchargement illégal. Et puis on pirate une adresse électronique quand on en prend le contrôle est qu’on répond à la place de son propriétaire. Le succès du mot est étonnant. Il y a quelques années, on l’avait déjà utilisé à propos des radios qui émettaient sans autorisation. Et on voit bien qu’il évoque ceux qui défient la loi, souvent par goût du profit, parfois simplement pour se moquer du pouvoir. Il désigne ces malins qui veulent aussi prouver qu’ils arrivent à déjouer les protections les plus sophistiquées sans se faire prendre. Alors, cette ambiguïté, elle vaut aussi pour les pirates de jadis, les écumeurs des mers qui s’emparaient des bateaux : le capitaine à la jambe de bois et à l’anneau dans l’oreille, le marin au turban et au sabre d’abordage. Voilà des pirates plutôt sympathiques, alors que leurs modèles étaient certainement des tueurs sanguinaires.