Marseille, d'hier à aujourd'hui - le MuCEM

Vous connaissez Marseille ? Le port, la cathédrale Notre-Dame-de-la-Garde, le fort Saint-Jean…
Parler de l’évolution d’un quartier.
Connectez-vous pour sélectionner une ressource.
Publié le 08/03/2017 - Modifié le 20/03/2017
RueDuCollege-Marseille-MUCEM-Video
© France 3
  • À propos
  • Transcription
  • Partager
Durée : 1:59
Disponible jusqu'au : 08/03/2022
« EuroMéditerranée » est le dernier né des quartiers marseillais. On y entre avec l’histoire et on en sort avec une réalisation ultra moderne.
Chaîne d'origine : France 3

Voix off 1

« EuroMéditerranée », ou le dernier né des quartiers marseillais. On y entre avec l’histoire, l’origine du fort Saint-Jean remonte au XIIe siècle. Et on en sort avec une réalisation ultra moderne : 33 étages, 147 mètres de haut, la tour CMA CGM, siège d’une grande compagnie maritime. Entre les deux, 310 hectares entièrement repensés et un emblème, le MUCEM : musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée.

Intervenant 1

C’est, à mon avis, une parfaite réussite et (que) c’est certainement la réalisation la plus spectaculaire à ce jour.

Voix off 1

Avec l’attrait du MuCEM et les terrasses du port, plus grand centre commercial sur la mer, on a presque oublié ce qu’il y avait avant : une esplanade vide, des entrepôts qu’il a fallu démolir et une étroite passerelle, remplacée par un spacieux boulevard.

Voix off 2

C’est réussi, c’est vivant, on y travaille, on peut y manger, on a des musées, donc on a une véritable ville qui est au cœur de Marseille.

Voix off 1

Quelques chiffres résument la zone : 5 000 logements neufs, 800 sociétés implantées, 11 hôtels, 12 lieux culturels, 1 tramway. Une modernité où se sont intégrés deux éléments du passé : les docks et le Silo.

Intervenant 2

Un des enjeux, c’était à la fois de faire cette transition entre ce passé industriel et portuaire du port et son avenir aussi, en mettant en valeur des éléments du patrimoine du port, dont le Silo.

Voix off 1

Le Silo devenu salle de spectacles. Avec Euroméditerranée, Marseille tient donc sa nouvelle identité. L’architecture moderne, comme celle du paquebot, un hôtel 4 étoiles, est un clin d’œil au passé. De la digue du large face à la skyline, le Marseille du XXIe siècle se dévoile.