Ma douleur ma peine, interprété par Christophe Maé

Un clip sous forme de parodie pour parler de ses difficultés.
Donner des conseils pour ne pas se laisser aller et garder l’espoir. (B1)
Connectez-vous pour sélectionner une ressource.
Publié le 20/11/2014 - Modifié le 21/11/2016
  • À propos
  • Liens
  • Transcription
  • Partager
Durée : 3:15
Disponible jusqu'au : 20/11/2024
Production : Décibels Productions
Album : Je veux du bonheur
Composition : Christophe Maé
Toi ma douleur ma peine
Qui ne me quitte pas
Toi ma douloureuse rengaine
Qui ne me lâche pas

C'est vrai je souffre en silence
Mais moi je sais qu'un jour
Je finirai par avoir sa peau
Elle se calme puis me relance à nouveau
Mais moi je sais que j'aurai sa peau


C’est vrai j'ai craché vers le ciel
Je maudissais ce manque de veine, oui ce manque de pot
Viendra le jour où tout ce que je lui laisserai, ce sera la peau sur les os


Elle passe me voir
À la nuit tombée
Quand je broie du noir
Je lui dis : « Oh va te jeter ! »

Toi ma douleur ma peine
Qui ne me quitte pas
Toi ma douloureuse rengaine
Qui ne me lâche pas
Toi ma douleur ma peine
Qui ne me quitte pas
Toi ma douloureuse rengaine
Je t'en prie lâche moi

Oui c'est vrai, c'est vrai parfois
Je perds patience
Et moi je hais d'être tombé la tête dans cette peau
Un peu comme le mistral qui souffle à l'année
Oui ça fait froid dans le dos

Elle me joue des tours, oui me mène en bateau
Ça fait boum boum boum comme une pensée malsaine
Elle finit par bouger, non c'est pas trop tôt
Va te noyer dans la Seine

Elle passe me voir
À la nuit tombée
Pour garder l'espoir
Je lui dis « Oh, va te jeter ! »

Toi ma douleur, ma peine
Qui ne me quitte pas
Toi ma douloureuse rengaine
Qui ne me lâche pas.
Toi ma douleur, ma peine
Qui ne me quitte pas
Toi ma douloureuse rengaine
Je t'en prie lâche-moi
Je t'en supplie lâche-moi.

Où que j'aille
Le jour, comme la nuit
Toi ma douleur ouais, toi ma rancœur,
On s'apprivoise puis on s'en va
Et cette peur qui attend son heure
Moi je lui dis « va te jeter ! »

Toi ma douleur, ma peine
Qui ne me quitte pas
Toi ma douloureuse rengaine
Qui ne me lâche pas.
Toi ma douleur, ma peine
Qui ne me quitte pas
Toi ma douloureuse rengaine
Je t'en prie lâche-moi
Je t'en supplie lâche-moi.