L'hyène et l'aveugle

Une hyène affamée échange sa vue contre les pouvoirs magiques d'un aveugle. Que va-t-il se passer ?
Découvrir un pays à travers un conte.
Connectez-vous pour sélectionner une ressource.
Publié le 15/05/2017 - Modifié le 13/06/2017
ConteMoi-HyeneAveugle-Video
© Tralalere
  • À propos
  • Liens
  • Transcription
  • Partager
Durée : 4:34
Disponible jusqu'au : 14/05/2019
Jalouse des profits que l’aveugle tire de l'aumône grâce à ses formules magiques, l’hyène lui propose un marché : l’aveugle recouvrera la vue, en échange il apprendra à l'hyène les formules qui lui permettront d'obtenir de quoi manger. L'hyène devient aveugle... mais oublie très vite les formules magiques.
Production : Tralalere
L’hyène et l’aveugle
D’après la tradition orale du Sénégal
 
 
 
L’hyène était là, elle n’avait plus rien à manger. Elle avait si faim qu’elle n’en pouvait plus. Dans les rues du village, chaque fois qu’elle passait, elle voyait un aveugle debout, aux entrées des maisons, disant seulement des formules magiques. Les gens lui donnaient de la nourriture qu’il mettait dans ses sacs jusqu’à ce qu’ils soient pleins à craquer.
 
L’hyène regardait ces sacs. Partout où elle se rendait, elle était chassée. Elle se mit à regarder cet aveugle, chaque jour, lorsque l’aveugle disait : « Lahi la la ! », on lui donnait de la nourriture, jusqu’à ce que ses sacs soient pleins à craquer. Il rentrait chez lui.
 
L’hyène dit à l’aveugle : « Hé ! As-tu envie de retrouver la vue ? » 
 
L’aveugle dit : « C’est tout ce que je demande à Dieu le Maître ! »
 
Elle dit : « Pour ce qui me concerne moi, je veux être aveugle ! »
 
L’hyène ajouta : « Veux-tu que nous fassions un échange et que tu m’apprennes tes incantations ? »
 
L’aveugle lui répondit : « Oui, je t’apprendrai les formules magiques, ainsi tu pourras demander l’aumône ! »
 
L’aveugle lui remit les formules magiques. L’hyène devint aveugle et l’aveugle retrouva la vue. Le premier jour, elle récita les formules magiques et remplit ses sacs avec de la nourriture jusqu’à ce qu’ils soient pleins à ras bord.
 
L’hyène alla se coucher dans sa case et se mit à parloter. Dès qu’elle commença à sentir la faim, elle accrocha les sacs à ses épaules. Elle arriva à mi-chemin et oublia les formules ! Elle ne connaissait plus les formules magiques, et elle ne pouvait plus savoir qui était l’aveugle.
 
Alors, elle resta là, bêtement !