Les mots d'ici... et d'ailleurs

Dire merci à une invitation, « vous » à des adultes… Chez vous, quelles sont les règles de politesse ?
Échanger sur des usages culturels et repérer des formules de politesse dans un courrier administratif.
Connectez-vous pour sélectionner une ressource.
Publié le 26/05/2016 - Modifié le 22/12/2016
  • À propos
  • Liens
  • Transcription
  • Partager
Durée : 0:23
Durée : 0:20
Durée : 0:21
Disponible jusqu'au : 31/08/2021
Disponible jusqu'au : 31/08/2021
Disponible jusqu'au : 31/08/2021
Des professeurs de français de Finlande, du Cap Vert et du Zimbabwe comparent l'usage des formules de politesse en France et dans leur pays.
Chaîne d'origine : TV5MONDE
En français, les enfants tutoient leurs parents par exemple et en shona, on ne peut pas tutoyer son parent, c’est vraiment un manque de respect qu’on ne peut pas pardonner quoi. On utilise le « tu » seulement pour des personnes de son âge, on ne peut jamais utiliser le « tu » pour une personne plus âgée, on ne pourra jamais dire « tu » à un adulte, que ce soit un parent ou n’importe qui, si la personne est plus âgée, c’est toujours le « vous ».
Seo obrigado. C’est pas un un mot qui n’existe pas en français mais c’est une situation. Par exemple au Cap Vert, j’ t’invite chez moi, si tu me dis quand tu sors : « Merci ! », ça veut dire que c’est la dernière fois, euh… que c’était pas bien quoi. Alors les gens s’amusent avec, bien que… il faut le dire. Mais ils te diront toujours : « Ah tu m’as dit merci, ça veut dire que c’est la dernière fois. Si tu veux pas venir, tu veux pas venir chez moi. »
Par exemple le « s’il vous plaît » n’existe pas en finnois. On est toujours très étonnés quand les Français… il y a toujours « s’il vous plaît », « merci », etc. Et on souhaite toujours « bonne journée ». Bon, tout ça et puis « je m’excuse », « excusez-moi », « pardonnez-moi », chez nous on dit « sorry » ou on ne dit rien du tout, bien sûr ça existe, mais on est, on est peu bavards en Finlande.