Le cardiologue et les enfants d'Afrique

Un cardiologue vient en aide aux enfants d'Afrique, où les moyens manquent pour réparer les cœurs malades.
Connectez-vous pour sélectionner une ressource.
Publié le 10/02/2017 - Modifié le 14/02/2017
7jours-170210-Cardiopathie-video
© TV5MONDE
  • À propos
  • Liens
  • Transcription
  • Partager
Durée : 2:38
Disponible jusqu'au : 24/02/2017
Mohammed Ly, cardiologue, vient d'opérer Michèle Iwanga, mais c'est aussi de nombreux enfants d'Afrique de l'Ouest qu'il s'efforce de sauver.
Chaîne d'origine : TV5MONDE
Un infirmier

Donc t’as fait un petit peu de route, hein, là ?

Michèle Iwanga, patiente

Je m’appelle Michèle et j’ai 12 ans. Je suis venue pour me soigner. Je ne sais pas trop comment je vais expliquer, mais j’ai un mal du cœur.

Voix off

Michèle est atteinte d’une cardiopathie congénitale, une maladie dormante, présente dès la naissance. Chez elle, à Brazzaville, la formation des médecins et leur matériel sont insuffisants pour traiter cette malformation.

Pr Mohammed Ly, chirurgien spécialiste des cardiopathies congénitales

Donc là, on va aller vraiment très doucement, parce que le but aussi c’est de l’ouvrir sans le faire… sans qu’il saigne. C’est le principal risque de cette intervention.

Voix off

Des opérations comme celle-là, le professeur Ly ne les compte plus. La famille Iwanga a dépensé 32 000 euros pour sauver Michèle, alors chaque année Mohammed Ly part au secours de ceux qui n’ont pas les moyens.

Pr Mohammed Ly, chirurgien spécialiste des cardiopathies congénitales

Il y a d’autres, on va dire, d’autres associations, ou même fondations, qui prennent en charge, en faisant voyager les enfants de l’Afrique jusqu’en France. Mais c’est un déchirement, c’est loin de leur milieu social, loin des parents, déjà même c’est un problème pour les parents de voir leur enfant partir.

Dans le cadre de l’association que je dirige, donc AFCAO, Association Française du Cœur pour l’Afrique de l’Ouest, nous nous déplaçons pour aller opérer localement.

Voix off

Avec ses seize ans d’exercice, le professeur fait tout pour qu’un grand hôpital de référence voie le jour en Afrique. Un centre de formation construit par des médecins et des mécènes.

Pr Mohammed Ly, chirurgien spécialiste des cardiopathies congénitales

J’ai conclu que ça ne pouvait pas se faire avec l’État, donc ce sont des investisseurs, souvent qui en font leur business et d’autres aussi, c’est des donateurs qui savent qu’entre des mains expertes et avec des gens qui ont la volonté, qui ont fait plus de 10 ans, à se donner nuit et jour avec leur énergie, ils ont fait tellement de choses que certainement, si on leur donne ces moyens, ils arriveront à faire autre chose et de plus grand, beaucoup plus grand. 

Voix off

En salle de réanimation, la jeune patiente s’est réveillée douze heures après l’opération. Encore deux semaines de repos et Michèle retrouvera Brazzaville et une vie normale.

Il y a 500 000 nouveaux cas de cardiopathies par an sur le continent africain, neuf enfants sur dix ne sont pas traités.