Garçons, filles : tous égaux ?

Garçon ou fille, c’est vraiment pareil ?
Créer une pancarte pour dénoncer et combattre une discrimination.
Connectez-vous pour sélectionner une ressource.
Publié le 09/07/2018 - Modifié le 09/07/2018
DUDH-2-Thelma-video
© IMAGISSIME 2018
  • À propos
  • Transcription
  • Partager
Durée : 1:31
Disponible jusqu'au : 09/07/2023
Au quotidien, les enfants ont-ils vraiment les mêmes droits selon qu'ils sont garçons ou filles ?
Chaîne d'origine : France Télévisions
Thelma
Je m’appelle Thelma, j’ai 14 ans. J’ai vraiment l’impression que les garçons ont plus de liberté que les filles. Même en cours, les professeurs sont plus indulgents, je trouve, avec les garçons qu’avec les filles. Enfin, parce qu’elle sont, on va dire, bonnes élèves ; du coup, elles doivent pas se permettre de quand même faire des blagues en cours. Alors que par exemple un gars qui est, on sait que c’est le blagueur, tout ça, il peut faire des blagues, il sera pas puni. Je sais pas, je me sens un peu, enfin, privée de faire des choses que j’aurais envie de faire. Si j’étais un garçon, je pourrais faire plus de choses, alors que ben je suis une fille. Mais ça devrait pas empêcher de faire les choses qu’on aime, en fait.
On parle beaucoup du terrorisme, ou de l’écologie, mais on parle pas beaucoup de l’égalité hommes / femmes. Je pense qu’il y en a, ils se rendent même pas compte qu’il y a un écart en fait entre les deux. C’est pour ça faudrait en parler, je pense. C’est plus facile de parler sur les réseaux sociaux que dans la vie réelle, entre guillemets. Sur les réseaux sociaux, comme, en plus, tout le monde fait, dit la même chose, on se sent moins seuls, je pense. Être une femme indépendante, c’est pouvoir faire tout ce qu’on veut, ne pas se soucier du regard des autres, enfin… vraiment être qui on est, je pense.