Darwin : la théorie de l’évolution  

Comment les espèces animales ont-elles évolué au cours des siècles ?
Comprendre la théorie de l'évolution par sélection naturelle et jouer à « Menaces sur les espèces ».
Connectez-vous pour sélectionner une ressource.
Publié le 22/06/2018 - Modifié le 09/07/2018
DNL-IlEtaitUneFois-Darwin-Video
© Procidis
  • À propos
  • Liens
  • Transcription
  • Partager
Durée : 2:59
Disponible jusqu'au : 14/03/2023
C'est au 19e siècle que les scientifiques s'intéressent à l'évolution des espèces. Darwin établit alors la théorie de l'évolution par sélection naturelle mais à l'époque, il est difficile pour la société d'accepter sa théorie. 
Maestro

Pendant une vingtaine d’années, Darwin ne bougera guère de son bureau pour y échafauder la théorie qui va le rendre célèbre, la théorie de l’évolution.  

Darwin

Ma chère Emma, je suis un mari bien négligent.

Emma

Charles, je suis parfaitement heureuse avec vous, je sais que vous faites un travail important et j’essaie de faire le mien pour le mieux.

Darwin

Je crois que j’arrive au but, ma théorie de l’évolution, je sais qu’elle est vraie.

Emma

Oh Charles, expliquez-moi !

Darwin

Voyons, avez-vous vu une girafe ?

Emma

Oui, bien sûr, au zoo.

Darwin

Eh bien, voici… les girafes vivent dans les régions arides d’Afrique et quand il n’y a plus d’herbe elles mangent les feuilles hautes sur les arbres que les autres animaux ne peuvent atteindre. Bien sûr, des naturalistes comme le français Lamarck pensent qu’elles étirent leur cou et que leurs petits auront des cous plus longs, mais ce n’est pas comme ça que ça se passe. Il y a entre les animaux, comme pour les hommes, des différences et quand l’herbe vient à manquer, la girafe qui a le cou un peu plus long que les autres sera la plus apte à survivre et ce sera aussi vrai pour ces petits, elle leur transmettra son avantage… C’est ce que j’appelle la sélection naturelle.

Emma

Oh ! Et l’homme ?

Darwin

Il semble que son espèce n’a pas toujours existé… La terre est beaucoup plus ancienne que les six mille ans cités par l’évêque Usher. L’homme a pu évoluer à partir d’une espèce comme celle-là.

Emma

Mais c’est un singe !

Darwin

Non, pas tout à fait, un chaînon manquant entre l’homme et le singe… avant oui, sans doute c’était une espèce de singe.

Homme 1 :

Charles, vous avez fait un travail remarquable. La véracité de la sélection naturelle saute aux yeux. Il faut publier ça !

Darwin

Oui mon bon maître et ami, mais je veux être sûr absolument de ce que je publie… J’entends encore les rires qui ont accueilli ma communication quand j’ai prétendu qu’un ours polaire nageant et gueule grande ouverte pouvait avec les siècles donner naissance à la baleine.

Homme 1

Mais Charles, c’était une erreur de jeunesse, qui n’en fait pas ? Tout le monde a oublié cela…

Darwin

Pas moi ! Souvenez-vous de ce qui a dit le fameux Conybeare des théories de Lamarck, il a été hué, ridiculisé…

Homme 2

Qu’entendons-nous ? Ce plaisantin, le savant français, ce Lamarck qui fait des spéculations barbares absurdes, ce sont des abominations pour l’esprit, des aberrations pour la raison.

Darwin

Et vous distinguez maître votre collègue le révérend Sedgwick… vous souvenez-vous de ce qu’il a dit des travaux de Lamarck ?

Sedgwick

Ce sont là des théories d’un matérialisme froid et irrationnel que je déteste parce qu’elles excluent toute notion d’une providence créatrice.

Darwin

Alors comprenez ma réserve, si tous considèrent la sélection naturelle et l’évolution des espèces comme une offense à Dieu, que faire ?

Voix off

Alors que Darwin hésite encore à publier sa théorie, un autre naturaliste, Alfred Russel Wallace, étudie les espèces vivantes en Asie.

Wallace

D’après mes observations, les animaux les mieux adaptés à leur environnement ont une meilleure chance de survie que les autres, il en sera de même pour ceux de leurs descendants qui héritent de leurs caractéristiques.

Darwin

… Ainsi les espèces évoluent par sélection naturelle des mieux adaptées. Il a découvert le même principe d’évolution par sélection naturelle.