Dans mon assiette, il y a des cactus !

Et si le cactus était l’aliment de demain : écologique, bon pour la santé et savoureux ?
Décrire un restaurant (A2), décrire une plante et ses vertus (B1), prendre position et débattre à l’oral (B2).
Connectez-vous pour sélectionner une ressource.
Publié le 03/08/2018 - Modifié le 03/08/2018
7jours-180427-Cactus-Video
© France 2
  • À propos
  • Liens
  • Transcription
  • Partager
Durée : 2:31
Disponible jusqu'au : 17/08/2018
Il est vert, plein de piquant(s) et l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture plaide en sa faveur. Qui ? Le cactus, qui pourrait bien être une solution miracle face au réchauffement climatique et à la pollution des sols, ainsi qu'aux problèmes de nutrition et de santé publique.
Chaîne d'origine : France 2
Présentation : Jacques Cardoze
Voix off

Des champs de cactus à perte de vue. Pour les Mexicains, cette plante vertueuse est non seulement respectueuse de l’environnement, mais aussi bonne pour la santé. Alors, ils en produisent 800 millions de tonnes par an, mais leur volonté est d’aller bien plus loin.

Le cactus est un fertilisant naturel qui ne nécessite pas de complément chimique. C’est aussi une plante qui stocke de l’eau dans ses branches, ce qui en fait une sorte de réserve naturelle. Voilà pourquoi le cactus est considéré comme une réponse aux sécheresses, à la hausse des températures et à la dégradation des sols. À tel point que l’ONU[1] le recommande très officiellement. En Amérique du Sud, il gagne du terrain. Les Mexicains en consomment déjà 6 kilos par an et par personne, ce qui équivaut à 40 % de la consommation de la pomme de terre.

Première femme interrogée

La texture est délicieuse, c’est croustillant, ça a vraiment du goût et je trouve que c’est un mélange parfait de sucré et de salé.

Voix off

On peut le préparer de bien des manières. Ce chef cuit la version crue au sel, pour une entrée, mais on peut aussi l’ajouter à une soupe, ou en faire l’accompagnement d’un plat en sauce.

Journaliste

Et sur les marchés mexicains, on commence à voir apparaître le cactus transformé et décliné sous différentes formes : mélangé à du jus d’orange, on en fait aussi de la marmelade, de la crème de soin, des condiments, de la farine, et même des barres de céréales.

Voix off

Si le cactus devient tendance, c’est aussi parce qu’il possède des effets antioxydants, anti-inflammatoires et neuroprotecteurs. Résultat : les entreprises mexicaines sont convaincues qu’elles peuvent exporter vers l’Europe ces nouveaux produits.

David Alvarado, responsable de « Los Angelitos verde »

On a beaucoup de demandes pour le nopal, et c’est surtout pour ses bienfaits digestifs : il permet d’éliminer le gras et réduire le cholestérol.

Voix off

Bouilli dans de l’eau et du vinaigre ou encore séché, le cactus prend finalement l’apparence d’un haricot, sauf qu’il ne ressemble à aucun de nos légumes. Les Mexicains pensent que c’est le bon moment pour s’attaquer au marché français.

Sergio Martinez Chavarria, délégué du ministère de l’Agriculture pour la ville de Mexico

En France, comme un peu partout dans le monde, la tendance est à la recherche de produits frais, qui vont directement de la ferme à la table. Et le nopal répond tout à fait à cette demande, en étant un super aliment.

Voix off

Il est vrai que deux feuilles de nopal équivalent à la même quantité de protéines qu’un seul steak. Ce légume prouve que la Terre recèle des trésors insoupçonnés qui n’ont pas encore conquis tous les continents.

_________________

Vocabulaire à retrouver dans l’application 7 jours sur la planète apparence, champ, conquérir, consommation, dégradation, éliminer, entreprise, environnement, exporter, recherche, réduire, santé, sécheresse, tendance, volonté. 

[1] L’Organisation des Nations unies