Congo : un festival pour la paix

Chantez pour la paix dans la région des Grands Lacs !
Rédiger des tweets pour lutter contre la violence (A2), exprimer son point de vue sur le pouvoir de l’art pour lutter contre la violence (B1), présenter une chanson engagée (B2).
Connectez-vous pour sélectionner une ressource.
Publié le 17/02/2017 - Modifié le 17/02/2017
7jours-170217-Festival-video
© TV5MONDE
  • À propos
  • Liens
  • Transcription
  • Partager
Durée : 1:38
Disponible jusqu'au : 03/03/2017
Le festival Amani est un événement culturel très important dans la région des Grands Lacs, en République démocratique du Congo.
Chaîne d'origine : TV5MONDE
Voix off

Ils sont venus dire « stop » à la violence. Les festivaliers sont là en masse. Avec un droit d’entrée à un dollar1 par jour, l’organisation veut rassembler un public large. Une foule de citoyens, engagés ou non. Parmi les festivaliers aussi, des artistes. 

Alain Ngasa, acteur congolais

Je suis venu en tant que festivalier pour me déstresser avec mes collègues artistes congolais. Ce festival est très important pour nous, peuple congolais, parce que nous vivons dans le stress et l’angoisse de la guerre dans l’est du pays. Alors les organisations telles que le festival Amani nous font un peu oublier la guerre.

Voix off

Difficile d’oublier ce qui s’est passé à la veille de l’ouverture du festival. Alors que les bénévoles travaillaient aux derniers préparatifs, l’un d’eux a été tué par balle par un policier apparemment lors d’une banale altercation. Le drame a choqué les organisateurs. Après hésitation, ils ont finalement décidé de maintenir l’événement pour garder l’esprit du festival. Pendant trois jours, trente groupes se sont succédé sur la grande scène : des artistes locaux, mais aussi venus d’Ouganda, du Kenya ou encore du Rwanda voisin.  

Mani Martin, chanteur rwandais

C’est un moment très important pour nous, les habitants de cette région des Grands Lacs, surtout la sous-région de Nord Kivu. Je crois que c’est le seul moment où les gens ne pensent pas à des armes.

Voix off

Un moment festif et positif auquel ont participé plus de 30 000 festivaliers cette année.

__________________

1 Il s’agit ici du dollar américain, souvent utilisé en République démocratique du Congo à la place de la monnaie officielle, le franc congolais