Chef Vivien Durand, Le Prince noir - Bordeaux

Publié le 08/10/2015 - Modifié le 12/04/2018
VAD-GoodFrance-VivienDurand-Video
© La compagnie du Belvédère
  • À propos
  • Liens
  • Transcription
  • Partager
Durée : 1:28
Disponible jusqu'au : 27/02/2020
À l'occasion de la manifestation « Goût de France / Good France* », découvrez les portraits de grands chefs de la gastronomie française. Un véritable voyage culinaire «  à la française » pour mieux faire connaître la cuisine hexagonale et les valeurs qu’elle véhicule : partage, plaisir, respect du « bien-manger » de ses contemporains et de la planète. 

Vivien Durand, chef au Prince noir à Bordeaux, nous explique pourquoi il aime tant son métier. 

Idées d'activités :
- apprendre le vocabulaire des aliments
- décrire les gestes d'un cuisinier
- raconter un souvenir




*« Goût de France / Good France* est un projet initié par le ministre des Affaires étrangères et du Développement international français, Laurent Fabius, et par le chef étoilé Alain Ducasse - 19 mars 2015.
Production : La Compagnie du Belvédère
Chef Vivien Durand, Le Prince noir – Bordeaux

Mon premier souvenir dans une cuisine, c’est une génoise. Toute ma vie, je me souviendrai de cette génoise qui monte dans le four, on sort ça, ça sent super bon, c’est hyper moelleux. Je suis quelqu’un qui s’extasie beaucoup quoi… De rien !
 
Définir ma cuisine en quelques mots, oui : essentiellement c’est la convivialité et j’ai envie de dire la simplicité. Il y a un grand chef qui a dit une fois : « c’est le cuisinier qui doit se mettre au service du produit et pas l’inverse ». Moi, c’est ma madeleine de Proust, c’est ça mon objectif. Le produit, le produit, le produit, le produit… le produit. 
 
Tout le monde cuisine, mais la notion de souvenir dans la cuisine, ça donne une dimension complètement différente à ce que l’on mange. Quand on est arrivé à toucher du doigt le souvenir de quelqu’un de ce qu’il a mangé, un simple poulet rôti ou un grand plat dans une grande maison, pour moi ça c’est un super compliment, ça veut dire qu’on est dans le vrai. Les gens, ils sont émus par ça et ça c’est super.
 
Les gens, ils viennent à table chez nous, ils sont chez eux, (mais) chez nous, mais chez eux, et on s’occupe de leur table comme s’ils étaient tout seuls quoi. Et ça, c’est hyper important, ça j’y tiens beaucoup.
 

Cuisine / Adultes / Goût de France / Good France