Auto baby-sitting

Junior a trouvé une technique pour mieux faire ses devoirs d'anglais ! 
Trouver des stratégies de motivation pour l'apprentissage et réviser le futur proche.
Connectez-vous pour sélectionner une ressource.
Publié le 28/02/2018 - Modifié le 28/02/2018
ParentsModeDemploi-Gabon-Ep13-Babysitting-video
© TV5MONDE/Kanal7
  • À propos
  • Liens
  • Transcription
  • Partager
Durée : 1:44
Disponible jusqu'au : 28/02/2028
Édith et Malgoire Koumba, un couple de quadragénaires, tentent d'être à la hauteur de leur rôle de parents. 
Dans cet épisode, Junior déclenche une dispute familiale. 
Chaîne d'origine : TV5MONDE
Junior, le fils

Maman ?

Édithla mère

Humm…?

Junior

Peux te parler s’il te plait ?

Édith

Humm, bien sûr ?

Junior

Au fait, c’est à propos de l’auto baby-sitting, pour savoir si tu pouvais m’augmenter un peu, tu vois… Puisque j’avais un devoir en anglais, j’ai dû m’aider, je ne suis même pas… je suis pas, je ne suis pas très fort en anglais.

Édith

Oui, je sais oui.

Junior

Et je ne suis pas aussi un enfant bilingue.

Édith

Bien sûr mon bébé. T’en fais pas. Je t’apporte tes dix-mille tout à l’heure, hein ?

Magloire, le père

Hein ? Qu’est-ce que tu fais là Édith ?

Édith

Quoi… ?

Attends, tu remets de l’argent à Junior pour qu’il fasse ses devoirs ?

Édith

Humm, non... En fait, c’est pas ça, c’est juste pour l’encourager et puis tu sais que Gédéon Clodo dans son livre…

Magloire

Oh oh ! Arrête avec ton Gédéon Clodo hein. Et puis je vais faire un voyage en France spécialement pour le bastonner ton Gédéon Clodo là !

Édith

Hum…

Magloire

Et puis toi, là, tu as eu combien ?

Junior

Cinq mille.

Magloire

Combien de fois ?

Junior

Cinq fois

Édith

Tchip tchip tchip

Magloire

Regarde, tu vas me rembourser tout cet argent là, avec un intérêt de 100%, en lavant ma voiture chaque matin, pendant six mois !

Édith

Ah... Magloire… ?

Magloire

Quoi ? Vous allez laver ça ensemble si ça te dérange ! « Auto baby-sitting »... Regardez-moi une famille de sorciers comme ça. Bande d’escrocs, que vous souffrez… !